Pingouins de Pittsburgh |  Louis Domingue, le sauveur

Pingouins de Pittsburgh | Louis Domingue, le sauveur

Porc épicé et brocoli.

Posté à 15h30

Catherine Harvey Pinard

Catherine Harvey Pinard
La presse

C’est ce que Louis Domingue a mangé entre la première et la deuxième période de prolongation du match entre les Penguins de Pittsburgh et les Rangers de New York mardi soir.

« Ce n’est pas génial », s’est amusé le Québécois après le match.

Et pourtant. Quelques minutes après cette satiété, il est devenu le premier gardien de but de l’histoire de la Ligue nationale à participer à un match éliminatoire en deuxième période de prolongation.

Résumons.

Louis Domingue a évolué avec le club scolaire des Penguins, à Wilkes-Barre/Scranton, pratiquement toute la saison. Sauf que le gardien numéro 1 du grand club, Tristan Jarry, s’est blessé au pied le 14 avril dernier. Il est donc absent pour le début des playoffs.

Pour le premier match des séries éliminatoires mardi, c’est le remplaçant de Jarry, Casey DeSmith, qui a gardé la cage pour l’équipe de Mike Sullivan. Domingue était son second.

Comme l’égalité 3-3 subsistait à la fin du temps réglementaire, il y a eu une première période de prolongation, qui s’est terminée sans résultat. Dans les séries éliminatoires, les prolongations continuent jusqu’à ce qu’il y ait un vainqueur. Ce qui ne devrait pas arriver est arrivé : DeSmith s’est blessé au milieu de la deuxième période de prolongation et a été contraint à l’abandon.

Domingue est donc venu en relève. Ce même Domingue qui n’a disputé que deux matchs réguliers en Ligue nationale cette saison.

” J’ai vu [Casey] venir sur le banc et je ne savais pas pourquoi il y avait un arrêt de jeu, a-t-il dit. Je connaissais les arbitres qui étaient là, Jonny Murray et Frédérick L’Écuyer, deux francophones. Je pensais qu’ils plaisantaient quand ils disaient que je devais entrer dans le jeu. Après cela, vous allez jouer. »

C’était fou, mais je suppose que c’est ma vie. C’est du hockey.

Louis Domingue

Domingue a bloqué les 17 rondelles qui lui étaient destinées jusqu’à ce que les Penguins mettent finalement fin au débat en troisième période de prolongation.

« C’est quelque chose à quoi on se prépare en tant que second, a expliqué le Québécois. Vous devez être prêt à tout moment. Les gars ont très bien joué devant moi quand j’étais là-bas. »

“Honnêtement, je me suis senti bien dès le début”, a-t-il ajouté. Je n’ai ressenti aucune pression. Vous en rêvez toute votre vie. Vous jouez en prolongation dans les séries éliminatoires. Est-ce que tu me trompes ? On pourrait penser que je serais nerveux dans une telle situation, mais c’était juste amusant pour moi. »

Six équipes

À 29 ans, Louis Domingue fait actuellement partie de sa sixième équipe sur le circuit Bettman. Disons qu’il n’a pas vraiment connu de stabilité depuis qu’il a été échangé pour la première fois par l’équipe qui l’a repêché, les Coyotes de l’Arizona, en novembre 2017.

Le natif de Saint-Hyacinthe a ensuite passé une saison et demie avec le Lightning de Tampa Bay, avant d’être échangé au New Jersey. Il a joué 16 matchs avec les Devils avant d’être envoyé aux Canucks de Vancouver, avec qui il n’a disputé qu’un seul match. Il a ensuite signé comme agent libre avec les Flames de Calgary en octobre 2020, puis avec les Penguins en septembre 2021.

Il a parcouru un long chemin. Et pas qu’un peu.

« On ne sait jamais comment les choses vont se passer, mais je voulais revenir dans la LNH cette année et je pense que j’ai fait l’effort d’y arriver », a-t-il déclaré. Après cela, j’ai eu quelques opportunités ici et là. C’est une question d’en profiter. »

“Je suis heureux d’être ici, de jouer pour les Penguins de Pittsburgh”, a-t-il poursuivi. C’est toute une équipe, et j’ai de la chance d’être ici. »

Tout indique que Domingue sera le gardien partant du deuxième match de la série contre les Rangers jeudi soir, comme l’entraîneur-chef Mike Sullivan a déclaré que Casey DeSmith était évalué au jour le jour. Le jeune Québécois Alex D’Orio a été rappelé de Wilkes-Barre/Scranton pour seconder Domingue.


#Pingouins #Pittsburgh #Louis #Domingue #sauveur

Leave a Comment

Your email address will not be published.