Rondelle gratuite |  Une mauvaise saison et il est parti !

Rondelle gratuite | Une mauvaise saison et il est parti !

Lou Lamoriello n’a jamais été reconnu pour sa patience avec ses entraîneurs. Claude Julien, congédié par les Diables en 2007 à deux semaines des séries éliminatoires, peut en témoigner.

Posté hier à 12h50

Mathias Brunet

Mathias Brunet
La presse

Même si Barry Trotz a aidé les Islanders de New York à se qualifier pour les séries éliminatoires lors de sa première saison en 2019 et même à remporter une manche malgré la perte de John Tavares), même si son équipe a atteint les demi-finales en 2020 et 2021, un exploit que seul le Le Lightning de Tampa Bay peut s’enorgueillir, ce vénérable entraîneur a perdu son emploi lundi matin après une seule mauvaise saison.

Trotz quitte les Islanders avec un dossier de 152-102-34. Il lui reste un an sur son contrat, avec un salaire annuel de 4 millions par an. Les Islanders peuvent effacer ce montant des livres si Trotz trouve un poste d’entraîneur-chef ailleurs la saison prochaine.

Le directeur général des Islanders a déclaré que la décision lui avait brisé le cœur, mais que ses joueurs avaient besoin d’une nouvelle “voix”.

“Vous ne prenez pas ce genre de décision du jour au lendemain”, a déclaré Lamoriello aux journalistes. Nous avons pris en compte les facteurs atténuants indépendants de notre volonté. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais c’est mon travail de rassembler les informations nécessaires et ensuite de décider. »

Rien ne prédestinait les insulaires à 20et classement général dans une saison aussi difficile, à 16 points d’une place en séries éliminatoires, après avoir terminé parmi les douze meilleures équipes de la LNH au cours des trois saisons précédentes, y compris une brillante cinquième place en 2019.

Le noyau de l’équipe est resté sensiblement le même, malgré la perte de Jordan Eberle et Nick Leddy, remplacés par Zach Parise dans le cas d’Eberle et l’éclosion de Noah Dobson dans le cas de ce dernier.

Mais le jeu collectif des Islanders n’était pas aussi au point cette saison. Ils sont passés d’une moyenne de 2,23 buts contre par match l’an dernier à 2,82, bien que les meneurs de l’an dernier, les Golden Knights de Vegas, aient affiché une moyenne de 2,18 contre 2,44 pour les meneurs de la saison actuelle, les Hurricanes de la Caroline.

Le développement des jeunes pourrait également être au cœur de cette décision étonnante. Le défenseur Noah Dobson a explosé, mais il est le seul.

Anthony Beauvillier, 24 ans, 34 points, dont 12 buts, en 75 matchs, Oliver Wahlstrom, 21 ans, 24 points, dont 13 buts, en 73 matchs, et Kieffer Bellows, 23 ans, 19 points, 6 buts, en 45 matchs, tous premiers -les choix ronds, n’ont pas avancé.

Lamoriello a certainement consulté ses joueurs les plus importants avant de virer Trotz. Des entraîneurs intransigeants, très attentifs aux détails défensifs, peuvent, au bout de quelques années, peser lourd sur les joueurs, à tort ou à raison.

Les performances moins solides du gardien Semyon Varlamov, 34 ans, désormais numéro deux derrière Ilya Sorokin, n’ont peut-être pas aidé non plus.

Tous les joueurs de l’équipe, à l’exception des défenseurs vétérans Zdeno Chara et Andy Greene, tous deux employés moins de 19 minutes par match, sont sous contrat pour l’année prochaine. Il devenait donc difficile pour Lamoriello de ne pas virer le coach si le groupe râlait…

Les Flyers de Philadelphie et les Red Wings de Détroit, entre autres, sont à la recherche d’un nouvel entraîneur. À suivre…

Reportage des jeunes pour le Rocket

Non seulement le Rocket a égalé sa série de premier tour de la Ligue américaine ce week-end, mais certains jeunes se sont démarqués. Le gardien Cayden Primeau, 22 ans, confiné sur le banc lors de la première rencontre, a fumé dans cette victoire 3-2. Il a bloqué 37 des 39 tirs qui lui étaient destinés. Jesse Ylönen, 22 ans, a marqué un but électrisant en supériorité numérique sur un tir sur réception fulgurant. Il a ajouté une passe sur le but gagnant de Brandon Gignac en fin de troisième.

Mattias Norlinder, fraîchement arrivé d’Europe, a disputé une première rencontre samedi. Sans être transcendant, il a été beaucoup plus solide, dans tous les sens du terme, que lorsqu’il a connu cette chute pour la première fois, et il s’est procuré quelques occasions de marquer. Le défi pour lui sera de rester constant. Mais son retour en Suède semble lui avoir permis de reprendre un peu confiance.

Ne manquez pas

1- Comme prévu, le gardien Samuel Montembeault a joué malgré une blessure en deuxième moitié de saison. Il vient de se faire opérer du poignet. Les coordonnées de Simon-Olivier Lorange.

2- Les jeunes joueurs de soccer du Québec ont pu affronter les meilleurs clubs de 17 ans et moins du Portugal le mois dernier, dont le FC Porto, le Sporting, le Benfica. raconte Jean-François Téotonio.

3- Le Rocket canadien, Geneviève Lalonde, 11 anset du 3000 mètres steeple aux Jeux de Tokyo, fait une pause. Simon Drouin lui a parlé.


#Rondelle #gratuite #Une #mauvaise #saison #est #parti

Leave a Comment

Your email address will not be published.