Claude Bernatchez accroche le micro de Première Heure

Claude Bernatchez accroche le micro de Première Heure

Cette décision est la mienne. Elle n’était pas facile à prendre. Mais il a été longtemps pensé, longtemps mûriexpliqua-t-il à ses auditeurs, fondant en larmes à plusieurs reprises.

Je réfléchis à mon avenir professionnel depuis plusieurs années. De nouveaux défis que j’aimerais relever, que je cherche comment rebondir vers un travail stimulant qui me permettra tout de même d’en apprendre un peu plus sur la vie, sur le monde.

Ce sentiment d’être utile et de faire une différence dans votre communauté est extrêmement gratifiant et je vous serai éternellement reconnaissant de m’avoir permis de le vivre. »

Une citation de Claude Bernatchez, sur les ondes de l’émission First Hour
Claude Bernatchez, serein

Claude Bernatchez, serein, quelques instants seulement après avoir informé les auditeurs de sa décision.

Photo : Radio-Canada / Sandra Lalancette

Brillante carrière

Extrêmement apprécié de ses pairs, Claude Bernatchez mène une brillante carrière à Radio-Canada depuis 1988.

Il a été à la fois animateur de radio et de télévision à Edmonton, Toronto, Montréal, Trois-Rivières avant de retourner dans sa ville natale, Québec.

h30 qui vous impose la vie de moine, gérant la fatigue devenue un mode de vie, les week-ends jamais assez longs pour arriver frais et dispos le lundi matin. Je suis fatigué”,”text”:”Des réveils tous les matins à 3h30 qui t’imposent une vie de moine, une gestion de la fatigue devenue un mode de vie, des week-ends qui ne sont jamais assez longs pour arriver des lundis matin frais et dispos. Je suis fatigué”}}”>Des réveils tous les matins à 3h30 qui vous imposent une vie de moine, une gestion de la fatigue devenue un mode de vie, des week-ends jamais assez longs pour arriver frais et dispos le lundi matin. Je suis fatiguéa-t-il ajouté avant de multiplier les remerciements à ses nombreux collaborateurs au fil des années.

je n’ai pas encore trouvé [ce que je vais faire], mais j’espère que ce saut que je fais un peu dans le vide me permettra d’y arriver. Je ne veux pas devenir un animateur blasé en attendant la retraite. »

Depuis 2016, Claude Bernatchez et son équipe raflent les premières places parmi les émissions les plus écoutées au Québec le matin. Au printemps, l’émission matinale a décroché la pole position pour la sixième année consécutive.

Claude Bernatchez entouré de l'équipe de la « Première Heure » dans les studios de Radio-Canada à Québec.

Claude Bernatchez (au centre) et toute l’équipe de « Première Heure » ont célébré les résultats du sondage en juin, qui ont ensuite placé l’émission en tête pour un neuvième sondage Numéris consécutif.

Photo : Radio-Canada / Sandra Lalancette

De nombreux hommages

Les louanges n’ont pas tardé à jaillir de la part de ses collègues comme de ses fidèles auditeurs et de la classe politique.

Claude fait partie du quotidien des gens de la région de Québec depuis près de deux décennies et nous sommes tristes de le voir quitter l’animation de cette émission tant appréciée des auditeurs.souligne Julie Lemieux, directrice régionale de Radio-Canada au Québec. Mais il est tout à fait normal qu’il souhaite avoir un rythme de vie différent et relever de nouveaux défis après toutes ces années.

Nous tenons à le remercier du fond du cœur pour son dévouement, son professionnalisme, sa rigueur, son humour, ses entretiens tout en finesse et profondeur. »

Une citation de Julie Lemieux, directrice régionale de Radio-Canada au Québec
Accréditation de Claude Bernatchez pour le Québec 84

Claude Bernatchez est profondément amoureux de la ville de Québec. On voit ici son accréditation pour Québec 1984

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Le maire de Québec Bruno Marchand lui a également rendu hommage sur son compte Twitter.

Claude est un monument matinal du Québec. Quel plaisir ce fut de passer nos nombreuses matinées en votre compagnie. Immense respect pour l’homme, l’animateur et le journaliste rigoureux. Le reste dépendra de vous, j’en suis sûr.il a écrit.

Ta voix va me manquer, à la fois clarté et douceur, beaucoup d’intelligence. Merci pour toutes ces années et bonne route pour la suitea commenté une fidèle auditrice, Lise Lachance.

Quel immense vide, ce départ de Claude Bernatchez. Sa voix faisait partie de nos débuts de journée depuis plusieurs lunes. Il va certainement nous manquer ! Merci pour ta présence Claude et pour ton professionnalisme. »

Une citation de Suzanne Bédard, auditrice de la première heure

Une dernière le 23 juin

Claude Bernatchez animera sa dernière émission matinale le jeudi 23 juin et profitera de la pause estivale pour réfléchir sur son implication à Radio-Canada.

La personne qui lui succédera sera dévoilée au cours de l’été.


#Claude #Bernatchez #accroche #micro #Première #Heure

Leave a Comment

Your email address will not be published.