LHJMQ |  « Une saison parfaite » pour Joshua Roy

LHJMQ | « Une saison parfaite » pour Joshua Roy

Une saison de 50 buts et 119 points. Le meilleur marqueur de la LHJMQ. Un premier contrat professionnel avec le Canadien. “Ça a été une saison parfaite pour moi, honnêtement”, a déclaré Joshua Roy au téléphone.

Posté à 9h00

Catherine Harvey Pinard

Catherine Harvey Pinard
La presse

Difficile de trouver mieux pour résumer les huit derniers mois du jeune espoir du Canadien.

“Peu de choses auraient pu mieux se passer”, admet-il. Mais les séries arrivent, et tout recommence. Tout ce que nous avons fait dans la saison ne compte plus. »

Ça ne compte plus, non, mais c’est certainement positif pour la suite de sa carrière.

La saison sensationnelle de Roy a commencé par un premier camp d’entraînement plus que réussi à Montréal. À son retour à Sherbrooke, le choix de cinquième ronde en 2021 n’a pas tardé à faire démarrer la machine. Il a récolté 30 points lors de ses 16 premiers matchs, prenant rapidement la tête du score.

« Après le camp à Montréal, j’étais assez confiant, mais de là à connaître la saison que je connais… Je ne m’attendais vraiment pas à ça, avoue-t-il. Ce n’est pas quelque chose sur quoi je me suis appuyé. »

Mon objectif était d’aider mon équipe à gagner et nous avons terminé premiers de notre division. Je peux dire que c’est réussi, donc c’est parfait.

Josué Roy

Lors du dernier match de la saison du Phoenix, 1euh En mai, Roy a réussi un tour du chapeau contre les Foreurs de Val-d’Or pour remporter le trophée Jean-Béliveau, décerné annuellement au meilleur marqueur du circuit Courteau. La bataille pour la première place avec l’attaquant des Sea Dogs de Saint John William Dufour aura duré jusqu’au bout.

“J’essayais de ne pas y penser [dans le dernier match], mais ce n’était pas faisable, avoue le Beauceron. Veux, ne veux pas, j’y pensais. Mais j’essayais de ne pas me mettre la pression avec ça. […] Ça n’avait pas d’importance si j’avais fini deuxième, troisième ou quatrième, ça n’aurait pas eu d’importance. Je voulais gagner et c’est ce que nous avons fait. »

Ce soir-là, il a également fêté ses 50et but de la saison avec un tir net et précis dans le haut des filets.

“Je savais que c’était le 50et, il l’avoue. Vous pouviez voir que les gars essayaient de me le faire avoir. C’était un moment spécial. »

Nouveau départ réussi

On a déjà beaucoup parlé de la carrière de Joshua Roy. Sélectionné premier au total du Repêchage LHJMQ 2019 par les Sea Dogs de Saint John, le jeune homme a demandé à être échangé en janvier 2021. L’équipe des Maritimes a répondu à sa demande en l’envoyant au Phœnix de Sherbrooke.

Lors du camp des Canadiens l’automne dernier, Roy a dit avoir perdu de 15 à 20 livres au cours de l’été précédent. Encore aujourd’hui, quand on lui demande ce qu’il considère avoir le plus progressé depuis son arrivée en Estrie, c’est de cette perte de poids dont il parle.

Ma condition physique a tellement changé. Le pas que j’ai franchi par rapport à ça… C’est énorme. Il ressemble tellement sur la glace que j’ai perdu du poids. Je suis plus léger, plus rapide. Tout est plus simple.

Josué Roy

Le jeune homme a fait du chemin depuis un an et demi. Cette transaction qui l’amena au Phénix fut des plus bénéfiques.

« À Saint John, les choses n’allaient pas si bien, c’est pourquoi j’ai demandé un échange », a-t-il déclaré. C’était pour prendre un nouveau départ, pour recommencer. C’est ce que je voulais et je n’aurais pas pu demander mieux que d’être échangé à Sherbrooke. »

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

Joshua Roy au camp des recrues des Canadiens

Roy s’est entretenu avec le directeur du développement du hockey des Canadiens Rob Ramage et l’entraîneur du développement des joueurs Francis Bouillon au cours des derniers jours.

“Ils sont super contents de mon jeu cette année”, dit-il. Ils m’ont dit qu’ils avaient hâte de me voir au camp de développement. »

Comme il n’a que 18 ans, Roy devrait, selon toute vraisemblance, être de retour avec le Phoenix la saison prochaine. Ce sera ça ou le Canadien.

« Je veux y aller étape par étape. Je ne dois pas sauter une étape, insiste-t-il. C’est sûr que j’arriverai prêt au camp l’année prochaine. Il arrivera ce qui arrivera. Dans tous les cas, je ne serai pas déçu. Je m’attends à revenir à Sherbrooke et essayer de gagner à nouveau. Je n’ai pas vraiment d’attentes. »

Joshua Roy et le Phœnix de Sherbrooke affronteront le Drakkar de Baie-Comeau en première ronde des séries éliminatoires de la LHJMQ à compter de ce jeudi.

Riley Kidney est d’accord avec les Canadiens

PHOTO DE FACEBOOK

Rein de Riley

Les Canadiens ont signé avec l’attaquant Riley Kidney un contrat d’entrée de trois ans. L’organisation en a fait l’annonce mercredi dans un communiqué. Kidney, 19 ans, a été sélectionné au second tour, 63et au total, par le Tricolore lors du repêchage de 2021. Le centre du Titan d’Acadie-Bathurst a terminé la saison au septième rang des pointeurs de la LHJMQ avec 100 points (30 buts, 70 passes) en 66 matchs.

Katherine Harvey-Pinard, La presse


#LHJMQ #Une #saison #parfaite #pour #Joshua #Roy

Leave a Comment

Your email address will not be published.