Cas de grippe : une autre tuile tombe sur la tête des Remparts

Cas de grippe : une autre tuile tombe sur la tête des Remparts

La bonne nouvelle pour les Remparts est que Louis Crevier et William Rousseau étaient de retour à l’entraînement vendredi matin. Le mauvais ? Zachary Bolduc et Davis Cooper ont été ajoutés à la liste des joueurs touchés par l’épidémie de grippe au sein de l’équipe.

Ils étaient donc encore six joueurs absents vendredi, à deux jours du début de la série de deuxième tour face à l’Océanic de Rimouski, en plus de l’entraîneur-adjoint Benoît Desrosiers. Outre Bolduc et Cooper, Nathan Gaucher, James Malatesta, Nicolas Savoie et Evan Nause étaient toujours portés disparus.

En ce moment, les Remparts n’ont d’autre choix que de gérer chaque situation, heure par heure. Est-ce que tout le monde sera disponible pour participer au match de dimanche soir au Centre Vidéotron? Avant de répondre à la question, Patrick Roy a fait le signe de croix.

“Je l’espère”, a-t-il ajouté. Je ne sais pas combien de temps cela prendra. Cependant, nous devons rester concentrés. Comme je l’ai dit aux gars, on ne peut pas arrêter de faire ce qu’on fait depuis le début des séries éliminatoires. Je veux juste que nous gérions bien l’adversité et pour l’instant, nous la gérons du mieux que nous pouvons. J’aurais aimé le rencontrer aujourd’hui, mais avec six joueurs en moins et deux qui sont corrects, sans plus, ce n’est pas l’idéal. Le temps arrangera les choses, j’imagine. »

UNE BONNE GRIPPE

Dans la catégorie “correct, rien de plus”, il y a Louis Crevier.

Ce dernier a été l’un des premiers joueurs à contracter la grippe, par l’intermédiaire de l’entraîneur-adjoint Benoît Desrosiers.

“Je me suis réveillé mardi avec une peau sensible. Je ne savais pas que d’autres gars l’avaient, alors j’ai pensé que c’était juste une mauvaise journée. Le lendemain, j’ai découvert que quelques autres l’avaient et qu’il était relié à Ben qui l’avait à Chicoutimi. J’avais les symptômes classiques de la grippe. Je toussais, c’était juste irritant, mais rien de grave. »

RAPPELS ?

Vendredi matin, Patrick Roy s’attendait à ce qu’au moins Gaucher et Malatesta soient de retour à l’entraînement aujourd’hui. La situation évoluant rapidement, Roy a préféré se concentrer sur les joueurs qu’il a entre les mains avant de penser au scénario catastrophe où il devrait effectuer des rappels.

Les Remparts comptent actuellement quatre joueurs de réserve à leur alignement : l’attaquant Kassim Gaudet, les défenseurs Samuel Lachance et Brendan Bays, et le gardien Mathys Fernandez, qui s’est joint à l’équipe vendredi.

Parlant de gardiens, Roy n’avait toujours pas décidé qui, William Rousseau ou Fabio Iacobo, serait de service pour le premier match contre l’Océanic dimanche soir.

L’Océanic doit vite tomber de son nuage

Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic

Photo d’archive, Martin Chevalier

Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l’Océanic

L’Océanic de Rimouski était de nouveau sur un nuage vendredi après sa victoire surprise en cinq matchs contre les Sea Dogs de Saint John, futurs hôtes de la Coupe Memorial.

Les hommes de Serge Beausoleil sont arrivés à Rimouski en milieu d’après-midi vendredi et ils devront rapidement se remettre sur le terrain alors qu’ils prendront la direction de Québec samedi pour le premier match de la série dimanche.

« Je n’ai aucune idée de comment nous allons redescendre de notre nuage », a déclaré l’entraîneur-chef Serge Beausoleil. Ce sera un défi mental pour nos gars. Ce n’est pas un mince exploit qu’ils ont réussi à faire. Nous n’avons qu’un seul moteur offensif en Xavier Cormier et il n’était même pas dans l’alignement. Je suis fier d’eux. Maintenant, je ne sais pas comment ça va se passer. Les gars sont rentrés chez eux et ils auront 24h avant qu’on parte pour Québec. »

Chose certaine, la victoire contre les Sea Dogs permet à l’Océanic de croire qu’ils ont ce qu’il faut pour tenir tête aux Remparts, contre qui ils ont bien fait cette saison (Québec a remporté cinq des huit matchs).

« Nous sommes capables de rivaliser avec eux. Nous avons affronté l’équipe avec le plus de buts marqués dans la saison et je savais que cela nous permettrait de voir quel était notre défi. Contre les Remparts, ce sera la même chose puisqu’ils ont présenté la deuxième meilleure attaque de la saison. Ils ont beaucoup de vitesse et ils sont mieux structurés défensivement. Ils ne donnent pas beaucoup de coups et sont avares de buts encaissés. »

DÉJÀ VU

De plus, Beausoleil peut comprendre la situation dans laquelle se retrouvent les Remparts puisqu’eux aussi ont dû faire face à une épidémie de grippe plus tôt cette saison.

«Mon assistante avait le COVID-19 et avait des symptômes d’un léger rhume. Par contre, il a eu la grippe après et il était solidement sur le dos. C’est au cas par cas. En revanche, il est certain qu’il vient puiser dans vos énergies. »

L’Océanic est aussi hypothéqué. L’équipe a terminé la série contre les Sea Dogs sans Cormier, Julien Béland et Luke Coughlin.

« Je serais surpris de voir Cormier revenir bientôt. Béland est plus près d’un retour au jeu et Coughlin sera absent à long terme », a précisé Beausoleil.


#Cas #grippe #une #autre #tuile #tombe #sur #tête #des #Remparts

Leave a Comment

Your email address will not be published.