Yvan Cournoyer voit un bon « Roadrunner » en Cole Caufield

Yvan Cournoyer voit un bon « Roadrunner » en Cole Caufield

Depuis l’arrivée de la nouvelle administration hockey au CH, il y a certainement quelque chose qui ressort : nous voulons redonner une place importante aux Anciens Canadiens au sein de l’organisation. C’est notamment pour cette raison que le Tricolore avait organisé il y a quelques semaines un dîner des anciens.

Après tout, tous ces grands joueurs qui ont joué pour le Tricolore ont des connaissances qui méritent d’être partagées avec les membres de l’édition actuelle de l’équipe.

Du lot, il y a évidemment le RoadrunnerYvan Cournoyer, qui était reconnu comme un attaquant qui, malgré sa petite taille, était si dynamique et rapide qu’il a réussi à créer une attaque.

Cela ne vous rappelle-t-il pas un lecteur de l’édition actuelle, n’est-ce pas ? Quelqu’un comme Cole Caufield, par exemple ?

En effet, Cournoyer et Caufield ont eu l’occasion de discuter un peu récemment, et lors de cette conversation, l’homme de 78 ans a avoué à Caufield qu’il avait vu une « bonne Roadrunner ” En lui.

Évidemment un peu touché par les propos de Cournoyer, Caufield a répondu qu’il essayait de s’inspirer de son jeu et qu’il appréciait le fait de pouvoir le côtoyer dans l’organisation.

Plus tard dans l’entrevue, Cournoyer dit même (en plaisantant) que si jamais Caufield avait besoin d’aide sur le jeu de puissance, il n’avait qu’à l’appeler et il viendrait l’aider. J’avoue que celui-ci m’a un peu fait rire.

Mais au-delà de tous ces bons mots de part et d’autre (la vidéo dure cinq minutes, mais on peut imaginer que l’interview a duré un peu plus longtemps), ce que j’aime voir c’est le respect que les deux hommes ont l’un pour l’autre. D’un côté, Cournoyer est convaincu que Caufield réalisera de grandes choses à Montréal et qu’il aura la chance de gagner ici, alors que de l’autre, Caufield semble sincèrement honoré de pouvoir bénéficier des connaissances d’une légende du football. ‘organisme.

Cela me rappelle l’entrevue que Caufield a eue avec Steve Shutt à la fin de la saison l’an dernier.

Bref, un beau moment entre le passé et le présent (qui est aussi le futur) de l’organisation, que je vous invite à écouter dans son ensemble (je vous le donne ICI). Espérons que nous pourrons voir plus de moments comme celui-ci dans les années à venir.

Beaucoup de

– À titre de comparaison, le CH avait Mathieu Perreault sur son troisième trio lors de son dernier match de la saison. Rien contre Perreault, que j’ai sincèrement apprécié, mais on comprend pourquoi les Panthères étaient au premier rang de la ligue alors que le CH attendait au 32e.

Je vote oui, personnellement.

– Incertitude autour de Brian Dumoulin.

– Jason Spezza ne s’inquiète pas trop des déplacements compliqués pour les équipes évoluant au Canada.

– Il a le mérite d’être clair.


#Yvan #Cournoyer #voit #bon #Roadrunner #Cole #Caufield

Leave a Comment

Your email address will not be published.