nouvelle manifestation des Algériens devant la FIFA

nouvelle manifestation des Algériens devant la FIFA

La FIFA a refusé de rejouer le match Sénégal-Egypte, mais se réserve encore du temps pour se prononcer sur le recours présenté par la FAF concernant la rencontre Algérie-Cameroun, comptant pour le match retour de la Coupe du monde 2022.

Ce match, qui s’est soldé par une défaite et l’élimination des Verts, a été marqué par un arbitrage douteux du Gambien Bakary Gassama.

L’occasion pour les supporters algériens établis en Europe de mettre plus de pression sur le corps de Gianni Infantino. Pour la deuxième fois en moins d’un mois (la première manifestation a eu lieu le 20 avril), les supporters algériens ont organisé mercredi 4 mai un rassemblement devant le siège de la FIFA à Zurich, en Suisse, pour exiger de rejouer. le match qui s’est déroulé le 29 mars à Blida.

| Lire aussi : Affaire Gassama : Belmadi s’explique

La journaliste algérienne de la chaîne qatarie Al Jazeera, Ania Al Afandi, a publié une vidéo de supporters algériens devant le siège de la FIFA à Zurich, en Suisse. « InchAllah ya Rebbi, l’Algérie qualifiée ! », ont scandé les supporters algériens, qui veulent encore croire à la possibilité de rejouer le match.

« Une centaine de supporters algériens manifestent actuellement devant le siège de la FIFA. Ces derniers réclament justice pour les décisions contestables prises par l’arbitre gambien Bakary Gassama lors du match Algérie-Cameroun », rapporte La Gazette du Fennec. Ce n’est pas la première manifestation de supporters des Verts devant le siège de la FIFA.

« Nous aussi nous nous installerons confortablement ici », ironise un supporter algérien, tenant à la main une boîte de vrais millefeuilles. L’allusion est évidente puisqu’elle fait écho au coup de gueule du sélectionneur national, Djamel Belmadi, ulcéré de voir l’arbitre Gassama prendre ses aises à l’aéroport d’Alger, au lendemain de la défaite des Verts. Une explication entre les deux hommes s’est déroulée en deux actes, d’abord à Alger puis dans un aéroport en Turquie.

“Le dossier est toujours entre les mains de la commission d’arbitrage de la FIFA”

Lundi, les médias ont pris en défaut l’opinion sportive algérienne en rapportant que la FIFA avait refusé de rejouer la rencontre algéro-camerounaise, alors que l’instance zurichoise ne statuait que sur la rencontre Sénégal-Cameroun. Egypte. Charaf-Eddine-Amara, président de la Fédération algérienne de football (FAF), a confirmé dans des déclarations à la chaîne DzNews que la FIFA n’a pas encore tranché sur la plainte algérienne.

En revanche, Amara a confirmé l’existence d’une amende infligée par la commission de discipline de la FIFA après des incidents qui ont marqué le match Algérie-Cameroun. “Le dossier (de l’Algérie contre l’arbitre Gassama) est toujours entre les mains de la commission d’arbitrage”, a affirmé Amara, précisant que certaines sources, notamment médiatiques, ont confondu la décision concernant Sénégal-Egypte et l’amende infligée. à l’Algérie, d’autant plus que les deux annonces ont été faites dans le même communiqué de presse de la FIFA publié lundi 2 mai.


#nouvelle #manifestation #des #Algériens #devant #FIFA

Leave a Comment

Your email address will not be published.