Test du HP Envy x360 (15-eu0027nf) : un PC portable 15 pouces qui mise sur son format 2-en-1

Test du HP Envy x360 (15-eu0027nf) : un PC portable 15 pouces qui mise sur son format 2-en-1

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Construction

Sortie l’or de la version 13 pouces. Cela dit, le châssis de l’Envy x360 de 15 pouces est presque identique. On le découvre cette fois avec une robe noire, toujours en aluminium anodisé, accompagnée de ses charnières qui permettent de faire pivoter l’écran à 360°. Il peut ainsi être utilisé comme tablette ou en mode tente pour lire des vidéos sans s’embarrasser du clavier.

En mode tente : pratique pour regarder des vidéos.

En mode tente : pratique pour regarder des vidéos.

Le touchpad est réactif, mais nous avons constaté un jeu d’un millimètre ou deux qui rend le clic quelque peu inconfortable au toucher. Difficile de dire si seul notre modèle de test est victime de ce petit défaut ; de toute façon, nous n’avons pas eu ce problème avec l’Envy x360 de 13 pouces. Le clavier est agréable à utiliser et le rétroéclairage des touches est réglable sur trois niveaux. On remarquera l’absence de pavé numérique malgré la taille du châssis : l’espace supplémentaire est occupé par les grilles des haut-parleurs.

Le touchpad n'est pas très bien fini.

Le touchpad n’est pas très bien fini.

Un lecteur d’empreintes digitales est situé à côté des touches fléchées, pratique pour déverrouiller rapidement l’ordinateur. Cependant, la webcam ne possède pas de module infrarouge et n’est pas compatible avec Windows Hello. Elle filme en 720p et cela se ressent sur la qualité d’image, pas très bonne en pleine lumière et encore moins dans l’obscurité. Un cache physique peut être déployé en cliquant sur la touche appropriée en haut du clavier.

La webcam a un cache physique intégré.

La webcam a un cache physique intégré.

La connectique est ici un modèle puisqu’il y a quasiment tout ce dont vous pourriez avoir besoin : deux ports USB-3.2, un port HDMI 2.0b, un port USB-C 3.2 DisplayPort (qui ne permet pas de recharger), un lecteur de carte SD et une prise mini- prise jack. Le Wifi 6 est présent, tandis que le Bluetooth est au standard 5.2.

La connexion est terminée.
La connexion est terminée.

L’accès aux composants n’est vraiment pas aisé. Il faut retirer deux vis Torx, puis les deux patins en caoutchouc (au risque de les casser) pour pouvoir dévisser les vis cruciformes restantes. La RAM ainsi que le SSD M.2 sont recouverts d’une plaque métallique pour limiter l’échauffement des composants et sont tous deux remplaçables – un bon point pour l’évolutivité du PC. De plus, la batterie est facile à retirer.

Le PC est difficile à démonter.

Le PC est difficile à démonter.

Les ventilateurs sont étrangement rapprochés, mais la chaleur de l’ordinateur reste très contenue avec un pic de 38,8°C au niveau du clavier. Le PC n’est pas trop bruyant non plus, mais son souffle est clairement audible : on a noté 37,1 dB émis par la ventilation en plein benchmark sous CineBench.

Le PC ne chauffe pas beaucoup.

Note de l'éditeur : 3 sur 5

Performance

Avec son Ryzen 5 5500U à six cœurs cadencé à 2,1 GHz, l’Envy x360 ne peut pas gérer un traitement lourd et exigeant, mais c’est toujours plus que suffisant pour la bureautique. Accompagné de 16 Go de RAM et d’un SSD de 512 Go, il a obtenu 88 sur notre indice de performance CPU, ce qui le rend plus efficace que les processeurs Intel Core i7-1165G7 concurrents. Cependant, il n’est pas au niveau de la série H d’Intel ou d’AMD, qui ont des TDP bien plus élevés.

Le GPU intégré permet de jouer à des jeux peu exigeants comme Diablo IIIà environ 30 ips (graphiques élevés), ou Surveillance à près de 60 fps (faible graphisme). Enfin, le SSD offre des débits de 1,8 Go/s en lecture et 1,6 Go/s en écriture, ce qui n’a rien d’extraordinaire.

Note de l'éditeur : 2 sur 5

Filtrer

L’écran tactile de l’Envy x360 affiche une définition Full HD (1920 x 1080 pixels). Malheureusement, de nombreux problèmes se posent. Tout d’abord, la fidélité des couleurs est franchement médiocre avec un delta E de 7,6, même si la température moyenne est correcte (6190 K). Le gamma est également médiocre et les gris moyens sont sous-exposés, ce qui pourrait être gênant pour une post-production photo ou vidéo par exemple. La rémanence à 27 ms s’avère également trop élevée, mais c’est le cas sur la plupart des portables de bureau.

Avec une réflectance moyenne de 52,6%, le revêtement de la dalle est très lumineux, et ce n’est malheureusement pas la luminosité maximale (291 cd/m²) qui rattrapera. Enfin, seul le contraste de 1320:1 est assez bon.


Note de l'éditeur : 3 sur 5

Mobilité / Autonomie

Avec près de 1,9 kg sur la balance et des dimensions de 35,9 x 22,8 x 1,8 cm, cet Envy x360 de 15,6 pouces n’est pas le plus transportable. Cependant, il tient dans un sac à dos classique et son format tablette permet de l’utiliser sans souffrir aux genoux. Le chargeur est malheureusement encore propriétaire et pèse 281 g.

Côté autonomie, ce PC n’a pas fait de miracles avec sa batterie de 51 Wh. En lecture vidéo sur Netflix via le navigateur Chrome, volume poussé à 50% et écran réglé à 200 cd/m², cela n’a duré que 7 h 30 min, ce qui est correct, mais loin des meilleurs élèves.

Points forts

  • Connexion très complète.

  • Polyvalence du format 2 en 1.

  • Bonne prise casque.

  • Composants évolutifs.

Points faibles

  • Écran médiocre.

  • Dalle réfléchissante.

  • Difficile à démonter.

Conclusion

Marque mondiale

Note de l'éditeur : 3 sur 5

Comment fonctionne la notation ?

Nous avons apprécié le HP Envy x360 13 pouces et son écran Oled, mais cette version 15 pouces s’avère moins séduisante, notamment en raison de l’absence de technologie Oled. Si le format 15 pouces 2-en-1 est un point clé pour vous, le HP Envy x360 (15-eu0027nf) peut être une bonne option, d’autant que ses performances bureautiques sont très bonnes. Sinon, l’ordinateur est globalement moyen et son écran ternit clairement le tableau…

#Test #Envy #x360 #15eu0027nf #portable #pouces #qui #mise #sur #son #format #2en1

Leave a Comment

Your email address will not be published.