Le gros pari des Alouettes

Le gros pari des Alouettes

Les Alouettes ont misé sur le secondeur Tyrell Richards avec le premier choix du repêchage de la Ligue canadienne de football mardi, après avoir fait des compromis plus tôt dans la journée pour obtenir cette sélection.

• Lisez aussi : Le rêve de Hogan-Saindon continue

• Lisez aussi : Alouettes : un retour à la normale qui fait du bien

Richards, qui a joué pour l’Université de Syracuse pendant quatre saisons, devait être convoqué en premier mardi.

Et clairement, les Alouettes l’avaient dans leur mire. Au point où leur directeur général, Danny Maciocia, a échangé le quatrième choix au total et joueur de ligne offensive Carter O’Donnell, qui joue actuellement avec les Colts d’Indianapolis, NFL.

Richards, originaire de Brampton, en Ontario, a réussi 24 plaqués et deux sacs du quart-arrière en huit matchs au cours de la campagne 2020.

Le joueur de 23 ans, 6 pieds 3 pouces et 232 livres, a dû s’absenter la saison suivante en raison des restrictions de transfert de la NCAA.

C’était la première fois depuis 2018 que les “Sparrows” détenaient une sélection de premier tour et la première fois depuis 1972 qu’ils pouvaient parler en premier lors de l’enchère de la LCF.

A l’époque, ils avaient choisi un certain… Larry Smith, un porteur de ballon qui deviendrait un jour président de l’équipe.

Un récepteur comme second choix

Mais ce n’était pas la seule sélection de première ronde acquise par les Alouettes au cours de la journée. Avec le neuvième choix obtenu des Blue Bombers de Winnipeg, ils ont ensuite appelé le receveur éloigné Tyson Philpot, qui a fait son stage collégial avec les Dinos de Calgary.

Philpot, 6 pieds 1 pouce, 175 livres, a réussi 41 réceptions pour 746 verges et neuf touchés l’an dernier.

Le natif de Surrey, en Colombie-Britannique, était le cinquième produit d’une université canadienne à être sélectionné mardi.

Le joueur de ligne offensive Zack Pelehos a été choisi deuxième au total par les Redblacks d’Ottawa, puis le frère jumeau de Philpot, Jalen, également receveur, a été choisi cinquième au total par les Stampeders de Calgary.

Avec son choix de troisième ronde, le 24e au total, Montréal a ensuite creusé dans son jardin en jetant son dévolu sur Vincent Forbes-Mombleau, du Rouge et Or de l’Université Laval.

Si le receveur natif de Québec n’a pas été surpris d’être choisi au troisième tour, il a été particulièrement heureux d’être sélectionné par Montréal.

« C’est le meilleur scénario ! il a reconnu. Montréal est l’équipe qui m’a fait aimer le football lorsque je regardais des matchs avec mon père. J’attends ce moment depuis l’âge de 5 ans. »

Un autre Québécois

En début de deuxième ronde, les Rouge et Noir ont semé l’euphorie au restaurant Blaxton de Lebourgneuf, au Québec, où plusieurs joueurs lavallois étaient réunis. Avec la 11e sélection, ils ont choisi le joueur de ligne offensive Cyrille Hogan-Saindon.

L’athlète québécois a vécu une dernière année complètement folle. Après avoir passé quatre saisons sans jouer, le centre s’est mérité une place sur l’équipe d’étoiles du réseau québécois, puis il est tombé dans l’œil de plusieurs équipes de la LCF grâce à ses prouesses au camp d’évaluation. , en mars à Toronto.

« Ça m’a vraiment surpris ! il a lancé. J’ai été un peu surpris d’être choisi en 11e position. Je suis si heureux, c’est un honneur et quelque chose que je porterai avec moi pour le reste de ma vie. »

1. Montréal (via Edmonton) Tyrell Richards, Syracuse, secondeur

2. Ottawa Zack Pelehos, Ottawa, ligne offensive

3. Colombie britannique Nathan Cherry, Saskatchewan, ligne défensive

4. Edmonton (via Montréal) Enock Makonzo, Coastal Carolina, demi défensif

5. Calgary Jalen Philpot, Calgary, receveur éloigné

6. Toronto Gregor MacKellar, St.Francis Xavier, ligne offensive

7. Saskatchewan Samuel Emilius, Louisiana Tech, receveur large

8. élans (via Hamilton) Tre Ford, Waterloo, quart-arrière

9. Alouettes (via Winnipeg) Tyson Philpot, Calgary, receveur éloigné


#gros #pari #des #Alouettes

Leave a Comment

Your email address will not be published.