Le Lightning de Tampa Bay veut écrire l'histoire - TVA Sports

Le Lightning de Tampa Bay veut écrire l’histoire – TVA Sports

Dans une autre vie, à la fin des années 1990, Jon Cooper était avocat. Il avait étudié à la Western Michigan University à Lansing où il a exercé ce métier pendant cinq ans avant d’embrasser sa nouvelle carrière, celle d’entraîneur de hockey.

Cooper n’a pas seulement un bon esprit hockey pour structurer un système de jeu et des stratégies. Il est l’un des bons orateurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).

• Lisez aussi : LNH : Penguins sans Crosby face aux Rangers

• Lisez aussi : “L’expérience versus l’inexpérience a fait la différence”

En entrevue avec le “Journal de Montréal”, Martin St-Louis avait décrit tous ses entraîneurs dans la LNH d’un seul mot. Il avait choisi le mot “charisme” pour Cooper qui l’a entraîné lors des saisons 2012-13 et 2013-14 à Tampa.

À la veille du match 7 contre les Maple Leafs à Toronto, Cooper s’est une fois de plus appuyé sur ses talents de communicant. À ses yeux, le Lightning a la chance de cimenter davantage sa place dans les livres d’histoire de la LNH.

Vainqueurs de la Coupe Stanley en 2020 et 2021, le Lightning vise à réitérer l’exploit pour une troisième année consécutive.

“C’est vraiment de l’histoire, on est déjà dans les livres en tant que champions depuis deux années de suite, ce n’est pas tous les jours que les gens peuvent réaliser ce type d’exploit”, a déclaré l’entraîneur. en chef du Lightning. Nous l’avons fait. Mais pour y arriver trois fois, vous êtes devenu l’une des meilleures équipes de votre décennie.”

« Maintenant, vous pouvez penser aux autres grandes dynasties de l’histoire du hockey. Il y a eu les Islanders dans les années 1980, les Oilers à nouveau dans les années 1980 et les Canadiens dans les années 1970. Il y a un facteur wow. C’est ce que nous poursuivons. C’est difficile de pouvoir songer à accomplir ce genre d’exploit, mais c’est tout de même à notre portée. On aimerait y arriver. »

Le même message

Comme Cooper, Alex Killorn a insisté sur la symbolique de la quête d’une troisième conquête.

« Lorsque vous remportez la Coupe Stanley deux fois de suite, vous êtes déjà dans une grande catégorie, a déclaré Killorn. Certaines équipes (Detroit Red Wings et Pittsburgh Penguins) ont également remporté des titres consécutifs au cours des 20 dernières années environ. Mais le gagner trois fois de suite est encore plus immense. Vous devez revenir aux Islanders avec quatre victoires consécutives. Aujourd’hui, on pourrait faire quelque chose de spécial dans un contexte de plafond salarial.

Après des questions de collègues de Tampa en anglais, Killorn a glissé quelques mots en français sur le même thème.

«Ce serait très important d’y arriver trois fois. Je pense que dans notre groupe, à l’avenir, il y aura plusieurs joueurs qui entreront au Hall of Fame. Vous avez besoin de joueurs spéciaux pour former une équipe championne.

Les Islanders, à la belle époque de Mike Bossy, Bryan Trottier, Denis Potvin et Billy Smith, ont gravé leur nom sur le grand trophée quatre années de suite (1980 à 1983).

Les Steven Stamkos, Nikita Kucherov, Brayden Point, Victor Hedman et Andrei Vasilevskiy entrent certainement dans la catégorie des joueurs spéciaux. Dans trente ans, les fans en parleront comme ils le font des gloires passées des Islanders.

fatigue mentale

Le Lightning se retrouve au départ d’un autre marathon à la veille du match 7 du premier tour des séries éliminatoires contre les Leafs. Cette équipe a beaucoup joué au hockey depuis 2020.

“Physiquement, ça va, mais mentalement, c’est difficile”, a déclaré Killorn. Dans la saison, nous jouons tellement de matchs. Mais quand on a des vétérans, l’expérience finit par aider à faire face à ces situations.

#Lightning #Tampa #Bay #veut #écrire #lhistoire #TVA #Sports

Leave a Comment

Your email address will not be published.