Quand les canons tonnent |  Le Journal de Montréal

Quand les canons tonnent | Le Journal de Montréal

TORONTO | Il y a des joueurs qui ont le talent, l’intelligence et la détermination pour dicter le sort d’un match. Victor Hedman fait partie de cette race rare.

• Lisez aussi : Du grand Hedman

• Lisez aussi : Les Hurricanes remportent un match très robuste !

Hedman, le récipiendaire du trophée Conn Smythe 2020, a ouvert la voie avec un but et trois passes lors de la victoire 5-3 du Lightning contre les Maple Leafs hier au Scotiabank Arena.

« Heddy montre l’exemple. Il l’a fait toute l’année, a déclaré Corey Perry. Quand on a besoin qu’un joueur se relève, il est toujours là. »

Comme au premier match, il y avait une ambiance survoltée à Toronto. Trop souvent silencieux ou occupés à siroter un verre de Chardonnay à 19 $, les partisans des Leafs ont applaudi, chanté et crié « MVP, MVP, MVP » pour Auston Matthews jusqu’à la toute fin de la première période.

Hedman a brisé la fête en inscrivant le premier but du match avec 2,5 secondes à jouer dans la première période. Le défenseur de 6 pieds 6 pouces a fait preuve d’une grande patience sur ce jeu en ramenant la rondelle vers lui pour se donner plus d’espace pour déjouer Jack Campbell.

Encore Vasilevski

Hedman n’était pas le seul géant dans ce jeu. Il y avait aussi Andrei Vasilevskiy. Il a poursuivi sa série d’invincibilité en séries éliminatoires du match suite à une défaite en signant une 15e victoire d’affilée. Nikita Kucherov a également eu un match à la hauteur de son immense talent avec un but et deux passes décisives.

Lors des conquêtes de 2020 et 2021, Vasilevskiy avait une fiche de 14-0 avec une moyenne de 1,20 et un pourcentage d’arrêts de 0,951 dans les matchs après la défaite de son équipe.

Désorganisé lors de la première rencontre sur le jeu de puissance, le Lightning s’est racheté avec trois buts en sept occasions.

+

Victor Hedmann

Hedman a joué un excellent match Il a dynamisé l’attaque du Lightning avec quatre points en plus de mener son équipe avec quatre tirs bloqués

Wayne Simmonds

Il y a une ligne fine entre l’intensité et l’indiscipline Simmonds a basculé dans le mauvais sens Il a souvent perdu patience contre Corey Perry et Patrick Maroon

Première période

1- TB : Victor Hedman (1) (Killorn)AN-19:57

Pénalités: pénalité de banc (TB) (servi par Perry) 5:46, Maroon (TB) 11:00, Giordano (Tor) 15:16, Kerfoot (Tor) 19:15

Deuxième période

2- TB : Corey Perry (1) (Hedman)2:21
3-TOR : Michael Bunting (1) (Marner, Matthews)7:47
4- TB : Nikita Kucherov (1) (Hedman, Stamkos)AN-9:57

Pénalités : Simmonds (Tor) 9:28, Lyubushkin (Tor) 11:00, Bellemare (TB) 15:59

Troisième période

5- VG : Brandon Hagel (1) (Paul, Kucherov)1:33
6- TB : Brayden Point (1) (Kucherov, Hedman)AN-5:38
7-TOR : Mitchell Marner (2) (Muzzin, Matthews)11:53
8-TOR : Alexander Kerfoot (1) (Brodie)DN-15:43

Pénalités : Nylander (Tor) 2:08, Simmonds (Tor) 5:01 Bunting (Tor) 14:54, Point (TB) 17:25

Tirez au filet

BAIE DE TAMPA 9 – 14 – 11 – 34TORONTO 13 – 8 – 13 – 34

Gardiens :

TB : Andrei Vasilevskiy (G, 1-1) TOR : Jack Campbell (P, 1-1)

Avantages numériques :

TB : 3 sur 7, TOR : 0 sur 4

Arbitres :

François St-Laurent, Gord Dwyer

Juges de lignes :

Steve Barton, Ryan Daisy

ASSISTANCE:

19 135

Le diable dans les détails

Auston Matthews a remporté le trophée Maurice-Richard en 2021 et 2022. Il a marqué 60 buts cette saison, devenant le premier joueur depuis Steven Stamkos en 2011-2012 à atteindre ce cap. Mais il n’y a pas que les buts avec Matthews. Dans ce deuxième match, le numéro 34 a volé plusieurs rondelles en zone neutre et il a également effectué un superbe retrait défensif face à Stamkos. En deuxième période, le natif de l’Arizona a frappé Ryan McDonagh profondément dans le territoire, puis a poussé une rondelle à Mitchell Marner lorsqu’il s’est retrouvé allongé sur la glace. Sans ce jeu, cet effort supplémentaire, Michael Bunting ne déjoue pas Vasilevskiy.

Vieux Poiré

Corey Perry a 36 ans, mais il a toujours un cœur d’enfant. À la fin de la période d’échauffement, il a décoché un tir dans le filet des Leafs à l’autre bout de la patinoire. Les fans n’ont pas aimé le geste, huant un joueur originaire de l’Ontario. S’il n’a pas touché la cible lors de son botté de dégagement, la rondelle a dévié de sa trajectoire en frappant une autre rondelle, Perry est revenu dans le match. Il a marqué son deuxième but sur une échappée après un lancer parfait de Hedman. Il a battu Campbell d’un tir entre les jambières.

mauvais châtiments

Wayne Simmonds a blessé son équipe avec deux pénalités inutiles. Le Lightning a marqué les deux fois où il s’est retrouvé dans le donjon.


#Quand #les #canons #tonnent #Journal #Montréal

Leave a Comment

Your email address will not be published.