Funérailles de Guy Lafleur : un modèle pour le jeune Sakic

Funérailles de Guy Lafleur : un modèle pour le jeune Sakic

Joe Sakic n’avait que 20 ans et il en était à sa deuxième saison à Québec lorsque Guy Lafleur a mis le pied dans le vestiaire des Nordiques.

• Lisez aussi : Larry Robinson rend un vibrant hommage à Guy Lafleur

• Lisez aussi : Les funérailles nationales de Guy Lafleur, minute par minute

• Lisez aussi : [VIDÉO] Voir la performance de Ginette Reno aux funérailles de Guy Lafleur

« Nous étions une jeune équipe en reconstruction lorsque Guy Lafleur est arrivé. Pour nous, c’était irréel car nous l’avions tous vu jouer quand nous étions enfants, lorsqu’il marquait 50 ou 60 buts dans l’uniforme des Canadiens. Nous étions tous ravis de nous retrouver dans le même vestiaire qu’une légende. »

« Il m’a pris sous son aile. Autant il était un bon joueur de hockey, autant il était une bonne personne. Et peut-être même plus. Malgré son statut, il faisait en sorte que tout le monde autour de lui se sente spécial. J’ai aimé son sens de l’humour. Il était un très bon modèle pour les jeunes de l’équipe. Je l’ai regardé interagir avec les supporters. En tant que jeune, vous voulez vous inspirer d’un modèle comme lui. Il a toujours été généreux avec les gens. »

“Il respectait tout le monde”

Aujourd’hui directeur général de l’Avalanche du Colorado, Sakic a pris le temps de se rendre à Montréal pour rendre hommage à la mémoire de son ancien coéquipier alors même que son équipe s’apprêtait à ouvrir la première ronde des séries éliminatoires contre les Predators le même jour. de Nashville.

“Je voulais être là, c’était tout naturel”, a-t-il répondu. J’ai eu la chance d’être locataire avec lui sur la route. Il m’a appris beaucoup de choses, pas seulement sur la glace. Guy comprenait tout le monde, il respectait tout le monde. Et c’est pourquoi les gens l’aimaient tant. »

Guy Lafleur avait pris un jeune Sakic sous son aile avec les Nordiques de Québec.  Ils étaient même colocataires sur la route.

Photo d’archive

Guy Lafleur avait pris un jeune Sakic sous son aile avec les Nordiques de Québec. Ils étaient même colocataires sur la route.

Les bons mots

À sa première saison avec Lafleur, Sakic a atteint le statut de jeune joueur étoile dans la LNH avec 102 points (39 buts, 63 passes). Mais sur le plan collectif, les Nordiques n’ont pas souvent gagné.

Ils avaient connu la pire saison de leur histoire avec 12 petites victoires et 31 points en 1989-1990.

« Cette saison a pesé sur mon moral et Guy l’a remarqué, se souvient Joe Sakic. Après un match sur la route, Guy s’est assis avec moi dans le bus et m’a parlé. Je ne peux pas répéter les mots exacts. Il y a des choses qui ne se disent pas devant la caméra. Mais il avait trouvé les mots justes pour m’encourager. »

Des autographes pendant des heures

Sakic avait encore mieux réalisé l’ampleur du phénomène Lafleur lors d’un voyage dans l’Ouest canadien.

« Je me souviens de notre dernier voyage dans l’Ouest canadien. Nous étions à Winnipeg et nous avions attendu une heure à l’intérieur du bus. Guy était dehors et il signait encore des autographes. Il pouvait passer 90 minutes ou deux heures à parler avec les fans et à signer des autographes. À Edmonton, c’était encore plus. Je pense qu’il est resté trois ou quatre heures après le match. Je n’ai jamais oublié ça.

« Il est resté proche des gens. Il voulait rendre les fans heureux, il aimait les gens et il avait un grand cœur. On sait ce qu’il a fait sur la glace. Il était une fleur. Je l’ai regardé quand j’étais enfant. Les Canadiens étaient l’équipe préférée de mon père dans les années 1970. Guy était le joueur le plus excitant de cette dynastie. Et j’ai eu la chance de jouer avec lui au début de ma carrière.

« Guy est arrivé sur la glace 30 minutes avant tout le monde, même dans ses dernières années au Québec », a-t-il poursuivi. Pendant les premières minutes, je l’ai regardé avec de grands yeux. Mais je suis vite devenu ami avec lui, il avait un don pour vous faire du bien. »


#Funérailles #Guy #Lafleur #modèle #pour #jeune #Sakic

Leave a Comment

Your email address will not be published.