Toronto répond aux critiques

Toronto répond aux critiques

TORONTO | Il n’y a pas que le marché montréalais qui peut être impatient avec ses joueurs vedettes. Celle de la région de Toronto n’a rien à envier.

• Lisez aussi : Repêchage LNH : Le Canadien remporte la loterie

Entre le quatrième et le cinquième match de cette série, John Tavares a été la cible de nombreuses critiques.

Mettant sa marque de 11 millions de dollars sur la masse salariale des Maple Leafs sur son nez, plusieurs d’entre eux ont fait valoir que le retour sur investissement n’était pas très élevé.

Toujours dans la matinée, Mitch Marner et Mark Giordano ont dû prendre sa défense en rappelant qu’il était “un meneur hors pair” et un “compétiteur acharné sur la glace”.

Le capitaine torontois, qui avait lui-même avoué à l’issue du quatrième match qu’il voulait en faire plus, sans forcément oublier de bien s’appliquer dans « les petits détails », a répondu dans le bon sens hier soir.

C’est le but d’Auston Matthews qui a été décisif, mais la soirée de deux points de l’Ontarien a également guidé les représentants de Queen City vers une victoire de 4-3 sur le Lightning.

« Celui-là est bon, a soutenu le numéro 34, qui n’avait plus touché le cadre depuis son doublé du premier match. L’énergie de la foule, l’ambiance dans le bâtiment, c’était spécial. »

Mention spéciale également à William Nylander, auteur d’un but et de deux passes décisives.

Une punition qui change tout

Les Torontois prennent donc une option sur cette confrontation de premier tour. La bande de Matthews aura l’occasion d’éliminer celle de Steven Stamkos, demain soir, à Tampa. Les Maple Leafs accèdent au deuxième tour pour la première fois depuis 2004.

Une victoire des Leafs, cependant, ce n’est pas la tangente que cette rencontre avait prise. Deux buts marqués dans les 52 secondes par Stamkos et Victor Hedman, dans les sixième et septième minutes du match, ont donné l’impression que ce serait encore un match à sens unique.

C’était jusqu’à ce que le Lightning soit pénalisé pour avoir trop de joueurs sur la patinoire… pour la deuxième fois ce soir-là.

La rédemption de Campbell

En fait, cette pénalité n’aurait peut-être eu aucun impact si Jack Campbell n’avait pas arrêté un tir de Nick Paul, à bout portant, sur le score de 2 à 0.

D’ailleurs, on a, en quelque sorte, assisté au rachat du gardien des Leafs. Retiré après avoir accordé cinq buts sur 16 tirs dimanche, il a maintenu son équipe dans le match et a conservé son avance à plus d’une occasion.

Paul, qui s’est détaché de lui, et Nikita Kucherov, qui a été témoin d’un arrêt miraculeux, ont été parmi ses victimes.

+

Auston Matthews

Les grands joueurs sont tenus de se lever quand cela compte. C’est exactement ce que ce buteur de 60 buts a fait en donnant la victoire à son équipe

trop de joueurs

Vous devez être dans la lune rare pour prendre deux pénalités pour avoir trop de joueurs sur la glace dans le même duel C’est ainsi que le Lightning a remis les Leafs dans le match

Première période

1-TB : Steven Stamkos (2)
(Palat, Kucherov)5:19
2-TB : Victor Hedman (2)
(Kucherov, Killorn)AN-6:11

Sanctions : Bench penalty (TB) (servi par Perry) 2:51, Brodie (Tor) 5:50, Nylander (Tor) 9:47, Giordano (Tor) 11:17, Point (TB) 15:21, Bogosian ( TB) 18:37, Marner (Tor) 18:43

Deuxième période

3-TOR : John Tavares (1)
(Nylander, Giordano)AN-3:35

Pénalités: pénalité de banc (TB) (servie par Perry) 2:51, Stamkos (TB) 8:59

Troisième période

4-TOR : Morgan Rielly (2)
(Tavares, Nylander)3:01
5-TOR : William Nylander (3)
(Mikheyev, Holl)4:14
6-TB : Ryan McDonagh (1)
(Colton, Paul)DN-8:17
7-TOR : Auston Matthews (3)
(Marner, Bruant)AN-13:54

Pénalités : Kampf (Tor) 2:15, Stamkos (TB) 2:25

Tirez au filet

BAIE DE TAMPA 14 – 9 – 12 – 35 TORONTO 4 – 14 – 8 – 26

Gardiens :

TB : Andrei Vasilevskiy (P, 2-3), TOR : Jack Campbell (G, 3-2)

Avantages numériques :

TB : 1 sur 5, TOR : 2 sur 6

Arbitres :

Trevor Hanson, Jean Hébert

Juges de lignes :

David Brisebois, Derek Nansen

ASSISTANCE:

19 434

Ce que nous avons remarqué…

Tirez sur la rondelle !

Si les Leafs espèrent survivre à ce premier tour, leur offensive massive devra se mettre en branle. Avant le match, les Torontois n’avaient marqué que trois buts en 18 occasions (16,7 %) depuis le début de la série. Ils n’avaient tiré que 27 coups de feu, soit 1,5 par attaque massive. Un ratio clairement insuffisant pour marquer avec régularité, mais suffisant pour que les supporters de l’équipe se mettent à chanter : « Tirez sur la rondelle ! Tirez sur la rondelle ! Tirez sur la rondelle ! Cela a fini par payer, John Tavares mettant les Leafs au tableau de bord de cette façon.

Matthews libéré

L’avantage de la glace a servi le trio d’Auston Matthews, leur permettant d’être souvent libérés des griffes de l’unité de Brayden Point. Selon naturalstattrick.com, lui et Mitch Marner avaient tiré 21-7 et 10-4.

Kucherov grimpe

Nikita Kucherov continue de grimper les échelons au sein de la confrérie des joueurs actifs. Ses deux aides ont porté son total de points en séries éliminatoires à 134. Il a rejoint Joe Thornton en tant que joueur de hockey au quatrième rang qui n’a pas encore annoncé sa retraite. Sidney Crosby (200), Evgeni Malkin (177) et Alex Ovechkin (140) sont devant lui.


#Toronto #répond #aux #critiques

Leave a Comment

Your email address will not be published.