Victoire 2-0 à Charlotte |  Sweet Caroline, ou les bons moments de CF Montréal

Victoire 2-0 à Charlotte | Sweet Caroline, ou les bons moments de CF Montréal

“Les bons moments n’ont jamais semblé aussi bons. Ainsi chantait Neil Diamond sur sa célèbre ritournelle douce caroline. Ainsi chantaient également les joueurs du CF Montréal en se sauvant avec une victoire 2-0 face au Charlotte FC, en Caroline du Nord.

Mis à jour hier à 22h58

Jean-François Teotonio

Jean-François Teotonio
La presse

“Honnêtement, j’écoutais cette chanson depuis longtemps. Très bonne initiative des gars. Elle est vraiment très intéressante. »

Sans vraiment le savoir, Wilfried Nancy s’ennuyait avec ce refrain. L’occasion était parfaite pour jouer la chansonnette dans le vestiaire de ses hommes, samedi soir.

Et ils peuvent remercier Djordje Mihailovic, encore lui, et le défenseur Alistair Johnston, buteurs respectivement en première et seconde mi-temps, d’avoir quitté le stade Bank of America avec l’un des plus gros vers d’oreille de tous. temps dans la tête.

Une chanson qui reflète les récents succès de Bleu-et-noir.

L’équipe de Wilfried Nancy est restée invaincue pour un huitième match consécutif. C’était aussi une troisième victoire consécutive et une sixième au cours de cette séquence.

« Nous sommes très, très satisfaits de ce que les gars ont fait », a déclaré l’entraîneur-chef du CF Montréal après le match. « On a joué dans une bonne ambiance, sur un terrain synthétique. C’était une bonne température pour jouer contre une bonne équipe. »

Cette équipe est Charlotte FC. Un club d’expansion qui a eu quelques succès sur les terrains lors de sa première saison, mais surtout quelques succès en tribunes. Le club de Caroline du Nord est deuxième en moyenne de fréquentation en 2022 en MLS, selon Transfermarkt, avec 39 711.

Les deux clubs se sont donc rencontrés samedi soir. Et comme s’ils voulaient prendre le temps de s’étudier, le match a commencé tranquillement. Jusqu’à ce que le CF Montréal commence à jouer son jeu et à dicter le rythme. Comme un club de la troisième place en passe de prendre la première place à l’Est.

Mihailovic a confirmé cette montée en puissance à la 45etinscrivant son sixième but cette saison.

Il fallait voir le fabuleux geste de Joaquín Torres au milieu juste avant de passer le relais à Romell Quioto sur la gauche. Ce dernier a fait une course féroce, puis a traversé vers Djordje dans la zone. Mais le CF Montréal n’a pas pu se réjouir : Quioto est resté allongé au sol, blessé à une épaule, et a cédé sa place à Kei Kamara pour la deuxième mi-temps.

Charlotte a visiblement voulu changer la donne durant cette seconde période. Les North Carolinians se sont projetés beaucoup plus en avant. Et a forcé le gardien montréalais Sebastian Breza à faire de beaux arrêts, dont une sortie réussie au 59et.

Le portier a connu de bons moments, comme le reste de son équipe, depuis son erreur contre Atlanta en mars dernier. Le défenseur Rudy Camacho n’a pas manqué de le souligner.

“Seba a eu un moment compliqué, comme nous pouvons tous en avoir”, a-t-il déclaré. Ça arrive. L’important est de rester avec soi-même. Il a un caractère assez fort, il est resté confiant malgré les erreurs. »

“On aime ca”

Une confiance qui déteint sur son voisin. Comme l’arrière droit Alistair Johnston, qui savoure ses responsabilités nettement plus offensives à Montréal que ce qu’on lui demandait à Nashville.

Car en plus d’avoir déjà enregistré quatre passes décisives en 2022, soit trois de plus qu’en 2021 et 2020, il a marqué un tout premier but pour le CFM samedi soir. Une seconde en MLS. Sa frappe solide du droit de la surface à la 67et doublé la mise pour les visiteurs.

Une attaque diversifiée est une attaque saine. Est-ce un vrai proverbe ? Pas grave. Appliquons-le aux hommes de Wilfried Nancy. Le succès de Johnston est le sixième d’un défenseur montréalais cette saison. Le milieu de terrain titulaire a été retravaillé, avec Victor Wanyama de retour de suspension, et Mathieu Choinière à la place d’Ismaël Koné. Gabriele Corbo a pris sa place dans le onze de départ pour la première fois depuis le 12 mars, en raison de la suspension de Joel Waterman.

« On attaque tous ensemble, on défend tous ensemble, analysait Nancy. On essaie d’aider les attaquants à marquer des buts. C’est un travail collectif. Je suis super fier qu’il y ait plein de joueurs qui marquent. Cela prouve que ce que nous faisons est intéressant. »

“Tous les gars contribuent”, a noté Djordje Mihailovic. Ali [Johnston] a eu son premier but, et nous sommes très fiers de lui, il le mérite. C’est le résultat de l’engagement de tout le monde dans l’équipe, y compris ceux qui arrivent tardivement en deuxième mi-temps. »

Voulez-vous plus de nouvelles positives liées à CF Montréal? Cette victoire était aussi son tout premier jeu blanc de la saison. Et ses soldats l’ont voulu, ce résultat impeccable.

“Ça fait du bien”, a déclaré Rudy Camacho sans hésitation. Nous gagnions des matchs, mais en tant que défenseurs, nous ne pouvions pas être pleinement satisfaits car nous avons encaissé beaucoup de buts. De plus, c’est une victoire largement maîtrisée. Donc c’est super pour tout le monde. »

Camacho est à Montréal depuis 2018. Mais il vit actuellement ses meilleurs moments dans la métropole québécoise. “De loin”, même.

“Pas seulement parce que nous gagnons des matchs, mais aussi parce que nous les construisons. Nous ne laissons aucune place au hasard. Ce soir, nous avons fait une démonstration tactique et technique. »

« On a de la profondeur, on a de bons joueurs, un staff qui met les choses en place. On aime ca. »

Les bons moments n’ont – vraiment – ​​jamais semblé aussi bons.


#Victoire #Charlotte #Sweet #Caroline #les #bons #moments #Montréal

Leave a Comment

Your email address will not be published.