Félix Auger-Aliassime poursuit son périple à Rome

Félix Auger-Aliassime poursuit son périple à Rome

Après avoir abandonné le premier set, le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est ressaisi pour vaincre Alejandro Davidovich Fokinac à l’Open d’Italie de Rome mardi après environ trois heures de jeu.Félix Auger-Aliassime

Dans un premier set serré, Auger-Aliassime a été le premier à céder sur son service. À 11 heureset match, la FAA a sauvé une première balle de break, mais Davidovich Fokina a profité d’une deuxième balle de break un peu plus tard pour prendre les devants et break le Québécois. L’Espagnol a terminé le travail sur son service pour remporter le premier set 6-4.

Auger-Aliassime avait besoin de l’aide du thérapeute après le set.

Puis, à 11et match de la deuxième manche, Auger-Aliassime a fait face à deux balles de break. Il a su garder son sang-froid pour gagner le match et porter le score à 5-4. La FAA a terminé le travail dans le bris d’égalité 6-7 pour forcer un tour final.

Il a profité de l’élan pour briser Davidovich Fokina dans le premier jeu du troisième set pour finalement emporter ce dernier set 2-6.

Shapovalov en huitièmes de finale

Le Canadien Denis Shapovalov a atteint mardi les huitièmes de finale de l’Open d’Italie en éliminant le Géorgien Nikoloz Basilashvili, 25e joueur mondial, en deux sets de 6-4 et 7-6 (5) et 1h 39 minutes de jeu.

Tête de série 13e, Shapovalov affrontera le vainqueur du duel entre Rafael Nadal, qui brigue un 11e sacre à Rome, et l’Américain John Isner.

Huitième tête de série et bénéficiaire d’un laissez-passer au premier tour, le Québécois Félix Auger-Aliassime doit affronter l’Espagnol et 29e joueur mondial Alejandro Davidovich Fokina.

Djokovic avance sans forcer

Toujours à la recherche du niveau de jeu qui l’a rendu quasi invincible après avoir été écarté du circuit de tennis masculin, le Serbe Novak Djokovic a fait un nouveau pas dans la bonne direction mardi avec un 6-3, 6-2 face au Russe Aslan Karatsev lors de son premier match. à l’Open d’Italie.

Tête de série n°1 et en quête d’un sixième titre à Rome, Djokovic a montré sa mobilité par beau temps vers la fin du premier set, lorsqu’il a récupéré un ballon près du poteau du filet avant de sprinter vers l’autre côté où il a décroché une volée du revers. gagnant.

C’est le genre de point que Djokovic atteignait jour après jour lorsqu’il est venu à un match de balayer les quatre tournois majeurs l’année dernière et de terminer le Grand Chelem du calendrier.

Jouant sur un court qu’il affectionne particulièrement, Djokovic a réagi en faisant un geste de la main qui a incité les spectateurs réunis dans les tribunes du “Campo Centrale” à applaudir encore plus fort et pour beaucoup, à se lever de leur siège.

“Vous espérez toujours jouer des points excitants et beaux à voir, les gagner et célébrer avec la foule”, a fait remarquer Djokovic, détenteur de 20 titres en simple masculin du Grand Chelem.

« C’est ce que veulent les téléspectateurs. Ils veulent de l’énergie, des moments excitants, des batailles et ils veulent voir du bon tennis. »

Djokovic a livré une prestation de qualité, ne commettant que 10 fautes directes, contre 36 pour son adversaire.

Au prochain tour, il croisera le fer avec le Suisse Stanislas Wawrinka ou le Serbe Laslo Djere. Ce duel est inscrit au programme du mercredi.

Djokovic doit au moins atteindre les demi-finales à Rome pour conserver la première place du classement mondial. Sinon, Daniil Medvedev le remplacera et deviendra la tête de série numéro un de Roland-Garros, qui débutera dans 12 jours.

Djokovic a raté plusieurs tournois importants plus tôt cette année car il n’était pas vacciné contre le coronavirus. Pour cette raison, il a également été expulsé d’Australie avant le premier tournoi du Grand Chelem de la saison, en janvier.

Toujours à la recherche d’un premier titre en 2022, Djokovic s’est incliné en finale de l’Open de Serbie, contre le Russe Andrey Rublev. Il a également perdu contre l’Espagnol de 19 ans Carlos Alcaraz en demi-finale de l’Open de Madrid samedi.

Schwartzman passe le premier tour dans la douleur

L’Argentin Diego Schwartzman, finaliste de l’édition 2020, a dû batailler pour passer le 1er tour en effaçant deux balles de match avant de mettre le Serbe Miomir Kecmanovic au talon 6-2, 3-6, 7-6 (3) en 2h45.

La tête de série n°12 (15e mondiale) y est allée pour l’énergie de sa dix-septième victoire de l’année sur terre battue (en 23 matchs), ce qui fait de lui le plus vainqueur en 2022 sur cette surface, devant le phénomène espagnol Carlos Alcaraz ( 16 victoires en 17 matchs).

Breaké et mené 3-0 à l’entame du troisième set, l’Argentin a dû puiser dans son meilleur tennis, presser ses frappes et passer plusieurs beaux amortis pour revenir sur Kecmanovic (31e mondial). Il a encore dû travailler pour sauver deux balles de match à 4-5 sur son service avant de conclure le match décisif.

Schwartzman rencontrera l’Américain Marcos Giron (60e) au deuxième tour, avec la perspective d’un quart de finale contre Djokovic, contre qui il a perdu la finale en 2020.

Rublev emporté par Krajinovic

Le Russe Andrey Rublev (tête de série n°6), récent vainqueur du tournoi de Belgrade en battant Novak Djokovic en finale, a été battu dès son entrée en lice par le Serbe Filip Krajinovic (2-6, 4-6).

Quart de finaliste à Madrid la semaine dernière, le Russe de 24 ans a été éjecté au deuxième tour en moins d’1h10 par le 54e mondial sur la terre battue romaine où il avait atteint les quarts de finale l’an passé.

En huitièmes de finale, Krajinovic rencontrera l’Italien Fabio Fognini ou encore le vainqueur du match entre Jannick Sinner et Pedro Martinez.

Shapo se qualifie pour les huitièmes de finale à Rome


#Félix #AugerAliassime #poursuit #son #périple #Rome

Leave a Comment

Your email address will not be published.