Tomber 2e ou 3e à la loterie pourrait finalement profiter à CH

Tomber 2e ou 3e à la loterie pourrait finalement profiter à CH

La soirée de loterie de la Ligue nationale de hockey approche à grands pas. Elle aura lieu le mardi 10 mai prochain.

On connaîtra au cours de cette soirée l’ordre dans lequel les 16 équipes éliminées des playoffs seront repêchées lors du repêchage qui aura lieu les jeudi 7 et vendredi 8 juillet.

Comme tout le monde le sait, les Canadiens de Montréal ont les meilleures chances de mettre la main sur ce premier choix au total tant convoité.

Si les Canadiens ne gagnent pas à la loterie, le pire rang dans lequel ils pourraient se retrouver au repêchage est le troisième.

Ainsi, le CH est assuré d’un choix dans le top 3, mais on connaît les échecs de certains choix repêchés à la troisième place. Je préfère ne pas citer de noms pour ne pas lancer de débats sur Jesperi Kotkaniemi et Alex Galchenyuk.

Oups !

En bref, il semble clair qu’obtenir le premier choix dans l’ensemble serait la meilleure situation pour CH. Cependant, selon l’ancien dépisteur de la LHJMQ Simon Boisvert, perdre à la loterie placerait le CH dans une bien meilleure position.

Et pour de vrai, je suis toujours d’accord avec lui. Tu verras.

Que le Serpent explique qu’au premier rang, il y a une pression assez forte pour sélectionner Shane Wright. C’est comme si c’était devenu un trop grand risque pour ne pas mettre la main dessus. Cependant, il y a encore de bonnes chances qu’un joueur sélectionné par la suite devienne meilleur.

D’un autre côté, si jamais l’équipe du premier repêchage prend Shane Wright et que cela s’avère plus tard être la mauvaise décision, cela sera considéré comme une grave erreur.

« Au premier rang, il y a la pression pour sélectionner Shane Wright, explique Boisvert au bout du fil. Il y avait aussi la pression pour prendre Alexis Lafrenière. À un moment donné, il y a des gars qu’on attend depuis 2-3 ans, et les équipes se figent. « Au diable si vous le faites, au diable si vous ne le faites pas. » Si vous ne prenez pas Shane Wright et que le gars que vous choisissez à la place n’est pas aussi bon, vous perdez votre travail. –Simon Boisvert

Comme l’a dit Boisvert, si jamais l’équipe du premier repêchage ne prend pas Wright et qu’au final Wright devient un excellent joueur, ce serait un motif de renvoi pour celui qui a pris la décision de ne pas repêcher Wright.

“Si Shane Wright n’est pas aussi bon que prévu, vous pouvez toujours dire:” Eh bien, tout le monde l’aurait pris! Imaginez si les Rangers avaient affirmé que Stützle et Lafrenière avaient marqué 38 buts, cela aurait été un motif de renvoi. -Simon Boisvert

Donc, si jamais les Canadiens obtenaient le premier choix, je crois que la direction du CH serait un peu menottée. Elle n’aurait d’autre choix que de prendre Shane Wright pour éviter de commettre une énorme erreur.

Alors peut-être que perdre à la loterie et descendre, disons, deuxième au classement général serait le meilleur scénario pour le Tricolore. À ce moment-là, la direction du CH pourrait vraiment sélectionner le joueur qu’elle considère comme le meilleur joueur sur le long terme.

Le choix serait sûrement entre Logan Cooley et Juraj Slafkovsky.

Beaucoup de

– Mauvaise nouvelle pour les Caps en marge du troisième match. La série est à égalité 1-1 contre les Panthers de la Floride.

– Ilya Samsonov sera dans le but des Caps ce soir. Vitek Vanecek sera donc sur le banc.

– Je le répète, c’est assez surprenant de voir des matchs aussi lâches en playoffs.

– Sera-t-il le gardien partant des Pens ce soir?

– Soyez là!


#Tomber #loterie #pourrait #finalement #profiter

Leave a Comment

Your email address will not be published.