McDavid envoie les Kings en vacances

McDavid envoie les Kings en vacances

RÉSUMÉ

Connor McDavid a disputé le match le plus important de sa saison avec un but et une aide et les Oilers ont envoyé les Kings en vacances avec une victoire par jeu blanc 2-0 dans le match 7.

McDavid était dans tous les combats pendant 27 minutes et 23 secondes.

« Je n’y pense pas. J’embarque quand on me demande d’embarquer. Je peux jouer de grosses minutes, je suis content. »

Edmonton a atteint le deuxième tour des séries éliminatoires pour la première fois depuis la saison 2016-17, lorsque l’équipe a battu les Sharks en six matchs au premier tour. Les Oilers ont ensuite perdu en sept matchs contre les Ducks.

«Ce n’est qu’un tour. Nous avons encore un long chemin devant nous. C’est bien de gagner comme ça. Nous avons souvent parlé du côté défensif de notre jeu, donc pour notre groupe, jouer de cette façon dans une victoire 2-0 est une bonne sensation », a déclaré McDavid après le match.

« C’est une bonne sensation, mais le travail n’est pas terminé. Nous n’avons encore rien réalisé », a ajouté Leon Draisaitl.

Les Oilers ont remporté leur premier match 7 depuis 1998 et ils ont remporté leur première série depuis 2017. Les hommes de Jay Woodcroft ont désormais rendez-vous avec le vainqueur de la série entre les Flames de Calgary et les Stars de Dallas.

A l’aube du match, plusieurs interrogations planaient sur l’éventuelle absence de Draisaitl. Heureusement pour les Oilers, l’Allemand a participé à l’échauffement et au match. Il a été utilisé pendant 22 minutes et 38 secondes dans l’Ultimate Showdown.

“J’ai raison”, a simplement commenté Draisaitl après le match, sans vouloir donner plus de détails.

Spectacle McDavid! Un but monstrueux pour les Oilers !

Draisaitl semblait souffrir d’une blessure à la cheville lorsqu’il a été pris dans une mêlée en première période jeudi. Les Oilers ont finalement remporté le match 4-2.

La première période a été dominée par les gardiens, qui ont complètement limité les joueurs. Il y avait quelques occasions de marquer de chaque côté mais ils ont fait le travail pour préserver le match nul 0-0 après vingt minutes.

Les Oilers ont failli ouvrir le pointage au milieu de la deuxième période. Evander Kane a tenté de pousser la rondelle au fond du filet, mais avec la rondelle sur la ligne de but, Andreas Athanasiou a sauvé les meubles et récupéré la rondelle pour voler un but précis à Kane.

A force de menacer, les Oilers ont finalement résolu le mystère Quick. Cody Ceci a décoché un bon tir des poignets des cercles de mise au jeu pour ouvrir le score.

Les Oilers sont revenus avec moins de deux minutes à jouer au milieu de la période. Kailer Yamamoto a obtenu une occasion de marquer en or sur le 34e tir des Oilers, mais Quick a étiré la jambière pour garder son équipe à un seul but derrière Edmonton.

Puis en troisième période, alors que les Oilers se battaient pour conserver leur mince avance d’un but, ce n’est nul autre que Connor McDavid qui a porté un coup dur aux Kings. McDavid a livré un superbe effort pour prendre le contrôle de la rondelle grâce à plusieurs joueurs de Los Angeles, avant de frapper la cible pour augmenter l’avance des Kings à deux buts.

“Nos meilleurs joueurs ont été nos meilleurs joueurs dans cette série. Si vous voulez gagner, si vous voulez passer les manches les plus difficiles, vos meilleurs joueurs doivent être à leur apogée, et plus encore. Ce n’est pas tout à propos de Draisaitl et McDavid, mais ils ont fait beaucoup de travail pour nous mettre sur la bonne voie. Quand il y a un enjeu, ces deux joueurs répondent », a déclaré Smith après le match.

McDavid est également devenu le 4e joueur de l’histoire des Oilers à amasser au moins 10 passes décisives en une seule série. Il rejoint Wayne Gretzky, Paul Coffey et Mark Messier.

Vers la fin du match, les Kings ont attaqué dangereusement, mais Smith a fait le travail pour anéantir les espoirs des Kings d’un retour et voir son équipe passer au tour suivant. Il a effectué 29 arrêts.

À l’autre bout de la patinoire, Quick n’a pas à rougir de sa performance, lui qui a repoussé 39 rondelles.

Dans la série, le Québécois Phillip Danault a amassé trois buts et cinq points en sept matchs.

« Je suis très fier de notre groupe. Ce fut une longue année marquée par des hauts et des bas. Je suis fier de notre équipe. L’expérience acquise cette saison nous mènera loin pour les prochaines années. Ce n’est pas le résultat escompté, mais je pense que nous avons tout donné », a déclaré Danault.

“Ça fait mal, mais nous reviendrons plus forts l’année prochaine. »

C’était le dernier match en carrière de l’attaquant des Kings Dustin Brown, qui a annoncé sa retraite il y a quelques semaines. Brown a soulevé la Coupe Stanley à deux reprises, en 2012 et 2014.

“Il va beaucoup me manquer”, a avoué Anze Kopitar après le match, visiblement les larmes aux yeux.

Athanasiou sauve la mise à la dernière seconde !

Ça fait exploser Rogers Place


#McDavid #envoie #les #Kings #vacances

Leave a Comment

Your email address will not be published.