Jeu 1 de la série Rocket-Crunch |  Filet de Poulin

Jeu 1 de la série Rocket-Crunch | Filet de Poulin

(Syracuse, New York) Jean-François Houle a été constant. Mercredi, il a dit qu’il avait « 72 matchs à développer. Là, c’est devenu très important de gagner. »

Publié à 13h39

Guillaume Lefrançois

Guillaume Lefrançois
La presse

C’est pourquoi Kevin Poulin a été le premier gardien de but à se retirer au vestiaire vendredi lors de l’entraînement matinal du Rocket au Upstate Medical Arena. Le vétéran défendra le filet lavallois pour le premier match de la série contre le Crunch de Syracuse. C’est donc dans le rôle d’adjoint que Cayden Primeau débutera les séries éliminatoires.

“Nous avons la chance d’avoir deux bons gardiens. Cela aurait pu aller dans les deux sens. Poulin a de l’expérience et nous a gardés dans la chasse aux séries éliminatoires en février lorsque Cayden était là-haut », se souvient Houle.

Cela dit, Poulin a 32 ans, il a un simple contrat dans la Ligue américaine et a même joué quelques matchs avec les Lions de Trois-Rivières, dans la ECHL. Primeau a 22 ans, il est un choix de repêchage du Canadien, un espoir qui a fait écarquiller les yeux dans les rangs universitaires. Il est forcément plus susceptible de faire partie de l’avenir du CH que Poulin.

Sauf qu’en saison, ils se sont partagé le travail devant le filet et Poulin a affiché des statistiques supérieures. Le Québécois a montré une fiche de 18-8-3, avec une moyenne de 2,34 et une efficacité de 0,920. Record de Primeau : 16-12-3, moyenne de 2,94, efficacité de 0,909.

« Nous avons confiance en nos deux gardiens, a dit Houle. Nous avons partagé des jeux toute l’année et c’est peut-être ce que nous allons faire. Ce sera peut-être Primeau demain. On va jouer un match à la fois. »

Il sera intéressant de voir comment Houle gère la situation des gardiens. Primeau a aussi éprouvé des difficultés lors de ses rappels avec le Tricolore cette saison. Mais les séries éliminatoires sont une occasion rare de le faire jouer à des matchs à enjeux élevés. Il s’agit de sa première expérience en séries éliminatoires avec les pros, et à l’université, Northeastern a été éliminé au premier tour du championnat national de la NCAA lors de ses deux apparitions.

À l’inverse, Poulin n’a rien volé. Il est expérimenté. Pensez-vous qu’il y a beaucoup d’acronymes dans le réseau de la santé? Vous n’avez pas vu la liste des ligues où Poulin a joué : LHJMQ, ECHL, AHL, LNH, KHL, LNAH, DEL, NL.

« C’est un vétéran, il sait comment ça marche, a rappelé Alex Belzile. S’il n’avait pas été là, nous ne serions peut-être pas en séries éliminatoires, avec tout le roulement qu’il y a eu. Il mérite ce qui lui arrive. On est vraiment confiant quand c’est lui devant le filet. »

Norlinder licencié aussi

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Mattias Norlinder

Houle laissera également de côté Mattias Norlinder, le défenseur qui vient de rentrer de Suède. Lui aussi est un espoir, repêché par l’organisation, mais il devra attendre son tour au profit de joueurs plus expérimentés.

Cela signifie que les attaquants Rafaël Harvey-Pinard et Jesse Ylönen seront les seuls joueurs repêchés par le CH qui prendront part à ce match, à moins d’un désastre devant le filet.

Sans amour

De son côté, Benoît Groulx fera comme son rival et fera également confiance à son gardien plus expérimenté, plutôt qu’à un espoir. C’est donc le vétéran Maxime Lagacé qui défendra le filet du Crunch, plutôt que l’espoir de 20 ans Hugo Alneflet.

« Il est le meilleur joueur de notre équipe depuis un mois et demi », a déclaré Groulx à propos de Lagacé.

D’ailleurs, le Québécois ne s’est pas laissé émouvoir par le duel, à savoir tout Québécois qui se profile au premier tour.

« L’équipe de Laval est comme n’importe quelle autre équipe de la ligue en séries éliminatoires. En ce qui me concerne, je ne connais personne de l’autre côté », a-t-il déclaré. Pas d’amour, évidemment, pour son ancien protégé Danick Martel, désormais membre du Rocket.

Groulx veut maintenant que son équipe continue sur sa lancée. Le Crunch a connu une séquence de neuf victoires consécutives en 10 matchs pour passer à 2et se classent dans la division Nord et obtiennent ainsi l’avantage de jouer à domicile pour cette série de premier tour.

« Il y a un mois et demi, on a commencé à afficher les classements dans le vestiaire, pour s’assurer que les gars sachent où on était, c’est-à-dire dans la cave !, a lancé Groulx. Nous étions 5sont. Je ne suis pas fan de publier le classement, mais il y a des moments stratégiques pour le faire. Les joueurs devaient savoir où nous en étions par rapport aux autres. »

Ils ont évidemment compris.

La formation probable de la Rocket

Harvey-Pinard-Dea-Belzile
Gignac-Paquette-Ylonen
Bourque-Schnarr-Teasdale
Condotta-Beaudin-Martel

Ouellet-Belpedio
Niku Dello
Schueneman-Bisson

Poulain


#Jeu #série #RocketCrunch #Filet #Poulin

Leave a Comment

Your email address will not be published.