Commerce de détail |  Simons croit au magasin « physique »

Commerce de détail | Simons croit au magasin « physique »

S’ils se sont interrogés sur l’importance à accorder au e-commerce et sur la pertinence d’avoir des magasins physiques, les dirigeants de Maison Simons affirment avoir fait le bon choix en continuant à miser sur le proverbial “bricks and mortar”. La preuve, le détaillant de vêtements a ouvert son 16et magasin, à Pointe-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal. Un investissement de 26,5 millions.

Posté à 8h00

Nathalie Morissette

Nathalie Morissette
La presse

L’entreprise québécoise a même confirmé La presse l’ouverture d’un nouveau magasin à Halifax qui accueillera ses premiers clients au début de 2024. Simons songe également à renforcer sa présence à Toronto et à Vancouver, où l’entreprise possède déjà des magasins.

« C’est extraordinaire d’être en mode ouvert alors que beaucoup semblent plus négatifs sur l’avenir du retail. Dans notre cas, nous sentons le retour des clients et nous sommes ravis d’être dans un contexte où nous ouvrons nos 16et magasin, a déclaré Bernard Leblanc, le nouveau président et chef de la direction de Simons, en entrevue après l’inauguration du dernier ajout de l’entreprise au Centre Fairview Pointe-Claire, où 200 personnes travailleront. Pour moi, il était inévitable que les choses reprennent », a-t-il ajouté, alors que les clients déambulaient dans le magasin au son du DJ du premier étage.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Bernard Leblanc, PDG de Simons, et Peter Simons

Ouvrir un magasin ici en mai, avec le printemps qui arrive et le soleil qui brille, est très significatif. Les beaux jours sont devant nous.

Bernard Leblanc, PDG de Simons

Le président-directeur général a ajouté dans la foulée que les ventes en ligne se sont stabilisées après une “croissance anormale” pendant la pandémie. Désormais, le détaillant, fondé au Québec, croit en une “coexistence” du web et des magasins physiques. Selon M. Leblanc, le commerce électronique revêt également une grande importance puisque le consommateur est maintenant en « mode hybride » et aime combiner les deux façons de faire ses achats.

Présent à l’inauguration du magasin de 91 000 pieds carrés – 14 000 pieds carrés consacrés à l’espace administratif et 74 000 au commerce de détail –, l’ancien président, Peter Simons – grandement sollicité par les clients et employés présents pour l’occasion – a également réaffirmé l’importance des magasins physiques . « Au début de la pandémie, nous avons eu la discussion comme tout le monde sur la théorie selon laquelle le commerce en ligne allait tout prendre en charge. Nous avons cru aux magasins, nous les avons gardés ouverts. Et de Vancouver à Québec, on voit des gens revenir au magasin. J’y crois et je ne pense pas que nous nous soyons trompés », déclare celui qui agit aujourd’hui en tant que négociant en chef, gérant les stocks, les achats et les chaînes d’approvisionnement. Il siège toujours au conseil de famille ainsi qu’au conseil consultatif, une sorte de conseil d’administration. Peter Simons et son frère Richard, également sur place jeudi, restent les actionnaires de contrôle.

Passage

De son propre aveu, Peter Simons, qui a quitté la présidence de l’entreprise familiale il y a un peu plus d’un mois, s’est « un peu moins impliqué » dans l’ouverture du magasin de Pointe-Claire. « Je pense que ça s’est mieux passé ! dit-il en riant. Bernard a une grande rigueur et les équipes savent où elles vont. »

« Je suis en transition. Lentement, je commence à lâcher prise et à passer plus de temps à planifier mes achats. »

Et ceux qui espéraient que les changements au sein de l’entreprise inciteraient Peter Simons à entrer en politique vont être déçus. Le principal intéressé ne semble pas vouloir entrer dans l’arène politique. “Je pense que je ne serais pas doué pour ça”, répond-il humblement. J’ai beaucoup d’admiration pour les gens qui le font. C’est un immense don de soi. Avant de parler, vous devez avoir quelque chose à dire. Et la politique n’est pas le seul moyen de communiquer. Il existe d’autres façons de servir. »

Était-il toujours courtisé par les partis politiques ? ” Non. Peut-être qu’ils savent que je ne serais pas bon non plus “, dit-il avec un sourire dans la voix.

La maison Simons

  • Fondée à Québec en 1840 par John Simons
  • Nombre total d’employés : environ 3500

Apprendre encore plus

  • 16
    Nombre de magasins Simons : 10 au Québec, 2 en Ontario, 3 en Alberta et 1 en Colombie-Britannique.

    Source : Simons


#Commerce #détail #Simons #croit #magasin #physique

Leave a Comment

Your email address will not be published.