Variante XD : 77 cas en France, des symptômes, c'est dangereux ?

Variante XD : 77 cas en France, des symptômes, c’est dangereux ?

Dérivé de Delta et Omicron (anciennement « Deltacron »), le variant XD est un recombinant du virus covid. Il aurait infecté 77 personnes en France mais n’est pas plus dangereux que la variante Omicron BA.2. Quels sont les symptômes de la variante XD ? Est-ce (plus) dangereux ? Tout savoir.

On peut être infecté par deux variantes du Covid le même temps. la la variante XD est une recombinant de Delta et Omicron (anciennement “Deltacrone”). XD recombinant est toujours détecté à de faibles niveaux (0,2 % lors de l’enquête Flash Semaine 16 (du 18 au 24 avril) et non détecté en semaine 17 (25 avril-1er mai 2022)” c’est noté Santé publique France dans le point épidémiologique du 12 mai. 77 variantes d’infections XD ont été investigués par les unités régionales de Santé publique France selon l’analyse de risque du 20 avril. Huit hospitalisations ont été signalés mais aucun cas de soins intensifs ou de décès avec la variante XD. “Ce recombinant est détecté à des niveaux très faibles en France, ce qui est en faveur d’une aucun avantage concurrentiel de cette variante par rapport à Omicron BA.2. D’autres recombinants Delta/Omicron, nommés XF et XSsont apparus dans d’autres pays dans des circonstances similaires», précise l’organisme de santé. Combien de cas précisément en France ? Quels profils ? Plutôt jeunes ou seniors ? Comment savoir si vous avez la variante XD ? Que sont les les symptômes typique? Suite dangereux quel Omicron ? Les dernières infos.

Définition : qu’est-ce que la variante XD ?

“Lorsque deux variantes circulent en même temps, certaines personnes peuvent être infecté par deux variantes simultanément. Ces co-infections peuvent entraîner phénomènes de recombinaisonc’est-à-dire échanges de matériel génétique entre les deux variantsrappelle Santé publique France. Le recombinant possède donc un génome correspondant en partie à celui du premier variant et en partie à celui du deuxième variant. la la variante XD a été détectée pour la première fois début janvier 2022, c’est bien un recombinant parce qu’il a caractéristiques génétiques des deux COV parentaux (variants) Delta et Omicron (BA.1)” a informé Santé publique France dans son analyse de risque du 25 mars. »la Lignée des pangolins XD a été attribué à ce recombinant et est maintenant le nom officiel de ce recombinant (anciennement Deltacron).” Cette variante a été classée VUM (Variant Under Monitoring) c’est-à-dire “variante en cours d’évaluation”. Le phénomène de recombinaison est fréquent pour le SARS-CoV-2, et son importance en santé publique dépend de la similarité des caractéristiques (transmissibilité, pathogénicité, échappement immunitaire) entre les deux variants parentaux :

►S’ils ont des caractéristiques différentes, telles que Delta et Omicron, une surveillance renforcée est essentielle déterminer les caractéristiques du recombinant (transmissibilité, pathogénicité, échappement immunitaire) susceptibles de modifier la dynamique de l’épidémie de COVID-19.
► Plus les variants parentaux sont similaires, plus la probabilité qu’un recombinant ait des caractéristiques différentes est faible.

“Aucun cas de la variante XD n’a affecté les personnes de plus de 70 ans”

Combien de cas de variant XD en France ?

En France, entre décembre 2021 et janvier 2022, la co-circulation Delta/Omicron a été associée à l’émergence du recombinant XD. Depuis le 15 avril, 77 cas d’infection par le variant XD (54 cas confirmés et 23 cas suspects non séquencés mais liés à un cas confirmé) ont été investigués par les unités régionales de Santé publique France. Ces séquences correspondent à des cas de plusieurs régions. Le variant XD représente ainsi moins de 0,1% des séquences interprétables. “L’âge médian des cas était 37 ans, le plus jeune des cas ayant 4 ans et le plus âgé 86 ans. L’âge médian était similaire à celle des cas d’infection par Omicronenquête entre novembre 2021 et janvier 2022 ». Six cas d’infection par le variant XD ont rapporté une infection antérieure par le SARS-CoV-2 (8,1%), soit une proportion plus faible que pour les cas d’infections par Omicron (14%).

Quels sont les symptômes de la variante XD ?

Selon Santé publique France, le Les symptômes les plus courants observés chez les personnes infectées par la variante XD sont : asthénie/fatigue (58%), maux de tête (56%), fièvre (46%), la toux (42%) et mal de gorge (38%). La principale différence avec les cas d’infections à Omicron précédemment étudiés est le taux plus élevé agueusie [perte du goût] et anosmie [perte d’odorat].

Symptômes variants XD
Symptômes des 77 cas d’infection par le variant XD comparés aux cas d’infection par Omicron précédemment étudiés. 20/04/2022 © Santé publique France

Ces recombinants sont difficiles à détecter car on ne sait pas à première vue s’il s’agit d’une co-infection ou d’un hybride. C’est un travail de haut vol en génomique.et» indique le Pr Bruno Lina, virologue, sur France Inter le mardi 1er mars 2022. C’est dans le cadre du séquençage réalisé lors des enquêtes Flash que les premiers cas de co-infections et de recombinaisons sont apparus.En France, une surveillance renforcée des co-infections Delta/Omicron a été mise en place afin de détecter au plus tôt d’éventuels recombinants», a ajouté Santé publique France. Avant de rappeler le contexte : «Depuis fin 2021, une onde Omicron se superpose à une onde Delta dans plusieurs régions du monde. Cette co-circulation de deux variants à grande échelle augmente la probabilité de co-infections et donc celle de recombinants. Plusieurs recombinants présumés Delta/Omicron ont été signalés récemment au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australieet d’autres font l’objet d’une enquête“.

La variante XD est-elle plus dangereuse qu’Omicron ?

La variante XD n’est pas associée à une dangerosité plus élevée que la variante Omicron ou la variante Delta, selon les observations des autorités sanitaires. Huit hospitalisations ont été signalés parmi les cas d’infection par le variant XD enquêtés, dont quatre faisaient partie d’un cluster hospitalier et ont été hospitalisés pour une raison autre que la COVID-19. “Aucune admission en soins intensifs et aucun décèss ont été rapportés, mais un suivi longitudinal serait nécessaire pour confirmer cette» rapporte Santé Publique France le 20 avril.Ce recombinant est détecté à des niveaux très faibles en France, ce qui est en faveur d’une manque d’avantage concurrentiel de cette variante par rapport à Omicron BA.2», ajoute l’organisme de santé.

Sources:

– Analyse des risques liés aux variantes émergentes du Sars-Covid-2, 20 avril 2022, Santé Publique France.

– Coronavirus : circulation des variants du SARS-CoV-2, Mise à jour le 23 mars 2022, Santé Publique France.

– Enquêtes flash : évaluation de la circulation des variants du SARS-CoV-2 en France, Mise à jour le 28 février 2022, Santé publique France.

#Variante #cas #France #des #symptômes #cest #dangereux

Leave a Comment

Your email address will not be published.