Nintendo Switch Sports : quand le jeu vidéo déplace la famille

Nintendo Switch Sports : quand le jeu vidéo déplace la famille


Les jeux vidéo conduisent-ils toujours à la sédentarité et au farniente ? Pas forcément, tempère Étienne Boulay. Pour preuve, le nouveau Nintendo Commutateur Sports obligera petits et grands à se lever et à brûler des calories sur le terrain de tennis, de badminton ou sur les boulodromes.

C’est un mythe que se plaisent à véhiculer les détracteurs de l’industrie du jeu vidéo, ceux qui voient un lien direct entre l’utilisation des jeux électroniques chez les jeunes et une mauvaise forme physique. Mais cette affirmation doit être nuancée, plaide Étienne Boulay.

Le footballeur à la retraite – et ancien joueur étoile des Alouettes de Montréal – en sait quelque chose. Il le démontre aussi pour la forme, se précipitant dans son salon, manettes Nintendo Switch en main, pour accumuler les abats sur le bowling virtuel qui défile sur sa télévision.

«Je peux bouger avec ce jeu, je ne suis pas simplement assis sur mon steak en fléchissant les pouces. Et j’ai l’impression d’avoir plus de contrôle que de pouvoir choisir un jeu et une stratégie ; Je peux pousser la technique un peu plus loin”, explique-t-il, en visioconférence avec Le journal.

Les quilles – discipline particulièrement appréciée d’Étienne Boulay et de ses enfants – ne sont qu’une des six activités offertes par le nouveau Nintendo Commutateur Sports, lancé il y a quelques jours. Vous pouvez également transpirer en jouant au badminton, au tennis, au chambara, au volley-ball et au football, le tout dans le confort de notre salon. Le golf s’ajoutera à cette offre en septembre prochain, tandis que d’autres sports pourraient suivre dans les mois suivants, le tout via téléchargement.

Quinze ans après la Wii

C’est une nouvelle incursion dans le genre pour le géant japonais du divertissement, plus de 15 ans après le succès du Sports Wii. Au fil des années, les avancées technologiques sont saisissantes, se manifestant rapidement lorsque vient le temps d’enfoncer la cartouche dans la console.

Le plus marquant : l’utilisation des Joy-Cons et de leurs capteurs de mouvement infiniment plus précis qu’à l’époque des Wiimotes.

« C’était beaucoup moins facile à l’époque de recréer des mouvements ; il fallait être très précis, dans le bon périmètre. Aujourd’hui c’est tellement plus simple. Ma fille de 8 ans n’a pas besoin non plus de venir me demander de l’aide pour naviguer dans les menus. Tout est très bien expliqué, très instinctif », souligne Étienne Boulay.

Porte-parole de ce nouveau jeu, Étienne Boulay l’a évidemment testé seul, mais aussi en famille. Car, comme tout parent, le sportif avoue s’inquiéter du temps que ses enfants passent devant les écrans électroniques, ainsi que des contenus auxquels ils peuvent être exposés. Et sur ce point, le Nintendo Commutateur Sports s’avère être un très bon compromis.

“Sans vouloir mettre une plate-forme à l’épreuve, le fil d’actualité peut aller vite sur des applications comme TikTok et vous ne savez pas toujours sur quoi vous pourriez tomber. Avec un jeu comme Nintendo Commutateur Sports, nous savons exactement le genre de contenu qui y est présenté, et nous savons que nos enfants bougent. C’est un en forme parfait », dit-il.

♦ Le jeu Nintendo Commutateur Sports est actuellement disponible.

Nintendo passe au niveau supérieur

Plus coloré, plus invitant, mais surtout plus fun, Nintendo Commutateur Sports vient élever les standards, devenant la nouvelle référence de la simulation sportive pour toute la famille.

Plus de 15 ans après sa Sports Wii, le géant Nintendo est de retour aujourd’hui avec une nouvelle incursion dans le genre qui ramènera les fans en territoire familier. Avez-vous passé votre tour à ce moment-là ? Insouciant. On s’acclimate rapidement à cet univers déjanté, coloré et magnifiquement comique, à l’image du géant japonais.

Joy-Con en main, six disciplines s’offrent à nous ici : bowling, tennis, badminton, volley, football et chambara (un sport de combat japonais). Les télécommandes permettent ainsi aux joueurs de contrôler les mouvements de leur avatar, que ce soit pour lancer une boule de bowling, manier l’épée, taper dans un ballon ou parer une attaque.

Exceptionnel

Bref, on ne réinvente peut-être rien, mais on perfectionne le concept, tant dans son contenu que dans sa forme pour rendre Nintendo Commutateur Sports des animations exceptionnelles pour toute la famille.

Car les commandes sont d’une fluidité jusqu’alors inégalée dans ce domaine, le gyroscope des Joy-Cons permettant une précision impressionnante et une liberté de mouvement quasi absolue. Une autre nouveauté à signaler ? La possibilité d’ajuster le niveau de difficulté de chaque joueur pour mettre petits et grands sur un pied d’égalité lors des parties familiales. Les tutoriels sont également courts, succincts et efficaces.

Nous serions également négligents si nous ne mentionnions pas l’univers qui se déploie ici avec un dynamisme et un souci du détail exemplaires.

Environnements animés

Les matchs de bowling se jouent dans un bowling bondé et animé. Alors que le joueur – ou plutôt son avatar – fonce balle en main, la scène s’éveille avec des personnages qui montent un escalier électrique, discutent entre eux ou encore courent dans les ruelles voisines.

Il en va de même pour les matchs de tennis ou de badminton, par exemple, qui se déroulent dans un centre sportif bondé. Cela élève l’expérience de plusieurs crans, la rendant plus immersive et complète.

Nintendo Commutateur Sports ★★★★


#Nintendo #Switch #Sports #quand #jeu #vidéo #déplace #famille

Leave a Comment

Your email address will not be published.